NOUVELLES

Ukraine: trois mois de contestation

20/02/2014 07:19 EST | Actualisé 22/04/2014 05:12 EDT

Voici les grandes dates de la contestation depuis fin novembre en Ukraine alors que le président Viktor Ianoukovitch et les responsables de l'opposition ont signé vendredi un accord de sortie de crise, après une flambée de violences qui a fait près de 80 morts en trois jours.

--NOVEMBRE 2013--

- 21: Le gouvernement suspend soudainement les négociations sur un accord d'association avec l'UE et relance les relations économiques avec Moscou, déclenchant des manifestations de l'opposition pro-européenne à Kiev.

--DECEMBRE--

- 1er: A Kiev, 200.000 à 500.000 manifestants se massent sur la place de l'Indépendance (Maïdan), occupée depuis par des contestataires.

- 11: Echec d'un assaut de la police au Maïdan.

- 17: Le président Ianoukovitch obtient de Moscou un crédit de 15 milliards de dollars et un rabais de 30% sur le prix du gaz. Trois milliards de dollars sont versés fin décembre.

--JANVIER 2014--

- 19: 200.000 opposants rassemblés au Maïdan après l'adoption de lois renforçant les sanctions contre les manifestants (abrogées le 28).

- 22: Offensive des forces antiémeutes contre des manifestants à Kiev où se déroulent des scènes de guérilla urbaine. La contestation s'étend en province. Fin janvier, on dénombre quatre morts et plus de 500 blessés.

- 28: Démission du gouvernement de Mykola Azarov, son successeur n'est toujours pas désigné.

- 29: Le Parlement vote une loi d'amnistie des contestataires, assortie de l'obligation d'évacuer dans les 15 jours les lieux publics occupés.

--FEVRIER--

- 2: Plus de 60.000 manifestants à Kiev. L'opposition demande une aide financière de l'Occident. L'UE réfléchit à un plan d'aide, conditionné à des réformes.

- 4: L'opposition réclame une réforme constitutionnelle.

- 5-6: Visites à Kiev de diplomates européenne et américaine.

- 7: Rencontre Poutine/Ianoukovitch, en marge de l'ouverture des JO de Sotchi.

- 9: Près de 70.000 personnes rassemblées au Maïdan.

- 14: 234 manifestants interpellés depuis décembre sont libérés.

- 16: Des dizaines de milliers de personnes se réunissent pour la onzième fois au Maïdan.

La mairie de Kiev, occupée depuis début décembre, est évacuée ainsi que des bâtiments publics en province. La loi d'amnistie entre en vigueur le lendemain.

- 18/19: 28 morts, dont 10 policiers, dans un regain de violence à Kiev: un défilé de plus de 20.000 manifestants dégénère en affrontements avec les forces de l'ordre qui lancent l'assaut contre le Maïdan et parviennent à libérer une partie de la place.

- 19: Les autorités annoncent des mesures "antiterroristes".

Sous le feu des critiques internationales et menacé de sanctions, le président Ianoukovitch déclare une "trêve".

- 20: Des manifestants chargent la police qui riposte en tirant à balles réelles. Ils reprennent le contrôle du Maïdan.

A Bruxelles, accord de l'UE sur des sanctions ciblées.

Des négociations entre la présidence, l'opposition, une troïka de ministres européens et un représentant du Kremlin, se prolongent toute la nuit.

- 21: Un accord de sortie de crise, prévoyant d'importantes concessions du pouvoir -élection présidentielle anticipée, gouvernement de coalition et réforme constitutionnelle- est signé par le président Ianoukovitch et l'opposition.

Le parlement vote en faveur de l'adoption de la Constitution de 2004 qui réduit les pouvoirs du président.

kd-fm/mr

PLUS:hp