NOUVELLES

Ukraine: Lavrov accuse des forces radicales de fomenter une guerre civile

20/02/2014 07:04 EST | Actualisé 22/04/2014 05:12 EDT

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a accusé jeudi à Bagdad des forces radicales de vouloir fomenter une guerre civile en Ukraine, pays en proie à de violents affrontements entre manifestants et policiers.

Moscou soutient des négociations entre les autorités ukrainiennes et l'opposition pour pouvoir régler "la crise et combattre ensemble des forces extrémistes et radicales qui tentent de fomenter une guerre civile", a déclaré M. Lavrov selon ses propos traduits en arabe lors d'une conférence de presse à Bagdad.

La violence s'est déchaînée jeudi en Ukraine entre forces de l'ordre et manifestants, avec au moins 25 morts à Kiev, malgré la présence d'une troïka de ministres européens venus tenter d'arrêter le bain de sang.

Le décompte de l'AFP porte à au moins 53 morts le bilan des scènes de guérilla urbaine dont le centre de Kiev est le théâtre depuis mardi, des violences inédites depuis 20 ans aux portes de l'UE.

M. Lavrov avait déjà suggéré mercredi à l'Union européenne de convaincre l'opposition ukrainienne de coopérer avec les autorités et de se distancier des forces radicales qui veulent faire "un coup d'Etat".

Face à la crise, l'une des pires que traverse l'Ukraine, une ex-république soviétique, depuis son indépendance en 1991, des pays de l'UE ont appelé à des sanctions à l'égard des responsables de la répression.

mah/wd/hj/vl

PLUS:hp