NOUVELLES

Le midibus à l'essai à Lévis

20/02/2014 01:18 EST | Actualisé 21/04/2014 05:12 EDT

La Société de transport de Lévis (STLévis) a mis à l'essai jusqu'au 26 février un autobus plus petit, le midibus, qui pourrait éventuellement être déployé sur les trajets moins achalandés. Si l'expérience s'avère concluante, la STLévis prévoit acquérir six véhicules d'ici l'an prochain.

Pour la durée du test, le véhicule de 30 pieds, qui peut accueillir une trentaine de personnes, effectue le parcours du 27R qui relie Saint-Jean-Chrysostome et Saint-Romuald.

La STLévis a été approchée par le fabriquant britannique du midibus, un autobus très populaire en Europe. « On fait des tests pour mesurer la consommation d'essence, le confort, la chaleur », explique Jean-François Carrier, directeur-général de la STLévis.

Le prix du midibus varie entre 230 000 $ et 365 000 $, comparativement à un demi-million de dollars pour les autobus standards. Sa durée de vie est toutefois moins longue, ce qui pourrait empêcher la STLévis d'obtenir une subvention du ministère des Transports.

« Les véhicules admissibles doivent avoir une durée de vie de 15 à 16 ans. Ceux dont on parle ont une durée de vie de 12, 13 ou 14 ans. Il va devoir y avoir un assouplissement de ce côté-là », demande M. Carrier.

La Société de transport compte également demander un assouplissement au gouvernement quant aux normes de fabrication. Les véhicules étrangers doivent avoir 20 % de contenu canadien, mais le midibus n'en comprend que 15 %.

Le chauffeur apprécie sa conduite. « C'est merveilleux, c'est plus compact, plus maniable, par contre plus nerveux au niveau de la direction », note Dominic Brousseau.

Les usagers peuvent en faire l'essai gratuitement et sont invités à donner leurs commentaires.

PLUS:rc