NOUVELLES

JO-2014 - Duels de dames sur glace, triplé français en skicross

20/02/2014 08:06 EST | Actualisé 22/04/2014 05:12 EDT

Le programme libre de patinage artistique des JO de Sotchi, où la Sud-Coréenne Kim Yu-na tentera de conserver son titre, pimentera la journée de jeudi, déjà bien relevée avec le triplé français sur le skicross messieurs et le duel Canada-Etats-Unis dames, en finale du hockey sur glace en soirée.

Sacrée championne olympique en 2010 à Vancouver, Kim Yu-na aborde le programme "libre" à 19h00 locales (15h00 GMT) avec une avance très mince (0,28 point) sur la Russe Adelina Sotnikova (74,64). L'Italienne Carolina Kostner (74,12), championne du monde 2012, pointe à 0,80 point de la Sud-Coréenne (74,92).

A priori, le titre ne devrait pas échapper à l'une de ces trois patineuses, qui ont creusé l'écart sur leurs poursuivants lors du programme court mercredi soir.

La jeune prodige russe Julia Lipnitskaia, 15 ans, sacrée championne d'Europe en janvier, pointe ainsi à la 5e place, mais à plus de huit points du podium, juste derrière l'Américaine Gracie Gold.

Kim Yu-na, surnommée "la reine", connaît le prix d'un titre olympique. Elle avait empoché 8 millions de dollars l'année de son sacre en 2010, à l'âge de 19 ans. Elle a fait son retour sur la glace la saison passée, couronnée de succès avec un nouveau titre mondial.

Loin des entrechats et triple lutz, Américaines et Canadiennes s'affronteront dans un style beaucoup plus direct en finale du tournoi féminin de hockey (21h00 locales, 17h00 GMT).

Ce match aura pour toile de fond la finale de l'édition 2010, remportée (2-0) par les Canadiennes, triples championnes olympiques en titre.

- Triplé français en skicross -

"Depuis la sirène de fin à Vancouver, nous nous préparons pour ça", explique, revancharde, l'attaquante US Julie Chu, de toutes les campagnes depuis les JO-2002, quand les Américaines avaient (déjà) perdu en finale contre les Canadiennes.

Mais ça, la Canadienne Meghan Agosta le sait déjà, tant les joueuses se connaissent: "Cela va être une bataille, c'est toujours comme ça quand nous jouons contre elles. Mais (...) nous sommes prêtes."

La journée a déjà été marquée par le triplé français historique en skicross, remporté par Jean-Frédéric Chapuis. Les trois médaillés ont terminé détachés à la suite de la chute de leur unique adversaire en finale, le Canadien Brady Leman.

De son côté, la Norvège a remporté l'épreuve de combiné nordique par équipes sur le plateau de Laura, offrant à Joergen Graabak, déjà sacré dans l'épreuve individuelle sur grand tremplin, un deuxième titre en trois jours. Les Norvégiens s'installent encore plus confortablement en tête du classement des médailles avec ce dixième titre (pour un total de 21 médailles).

La Norvège gagne aussi dans les urnes. Ole Einar Bjoerndalen, grand maître du biathlon, devenu à Sotchi le sportif le plus médaillé de l'histoire des Jeux d'hiver, et la joueuse de hockey canadienne Hayley Wickenheiser ont remporté jeudi les élections à la commission des athlètes du CIO.

pga-mam/jr

PLUS:hp