NOUVELLES

Finlande: âpre débat sur le mariage homosexuel au Parlement

20/02/2014 03:53 EST | Actualisé 22/04/2014 05:12 EDT

Un vif débat a opposé jeudi au Parlement finlandais partisans et adversaires d'une initiative citoyenne proposant d'autoriser le mariage homosexuel.

L'initiative, soumise au Parlement après ce que ses initiateurs eurent collecté près de 167.000 signatures, divise les partis du gouvernement.

Selon des sondages, la majorité de la population soutient le texte.

Pour les partisans du projet, la Finlande a pris du retard par rapport à d'autres pays comme les autres pays nordiques ou la France, qui ont adopté des lois autorisant deux personnes du même sexe à se marier.

"Maintenant c'est le tour de la Finlande de rejoindre ce groupe", a déclaré le deputé des Verts, Oras Tynkkynen, dont le parti milite pour le mariage homosexuel.

"Pourquoi deux pères ou deux mères seraient-ils plus mauvais parents qu'une femme et une homme?" a-t-il demandé.

Les Verts, un petit parti, sont dans le même gouvernement que les Chrétiens-démocrates, qui sont totalement opposés à l'initiative.

Pour Peter Östman, deputé de ce parti, la "vérité biologique" dicte que "le mariage est une institution qui a pour but la reproduction".

Le sujet suscite des divisions également au sein des partis. Le parti conservateur du Premier ministre Jyrki Katainen ainsi que le principal parti d'opposition, le Parti du Centre, sont scindés en deux camps opposés, tandis que les sociaux-démocrates et le Parti des Suédois sont en majorité pour le projet.

Seuls les Verts et l'Alliance de la gauche, qui fait également partie du gouvernement, sont unanimement pour.

La loi finlandaise prévoit déjà une union civile pour des couples de même sexe, mais l'initiative veut octroyer exactement les mêmes droits aux couples homosexuels mariés qu'aux couples hétérosexuels surtout en terme d'adoption.

En février 2013, une commission parlementaire avait repoussé, à une voix près, un projet de loi sur le mariage homosexuel. Après le débat de jeudi, le texte devrait être une nouvelle fois renvoyé à une commission parlementaire, avec une issue incertaine.

La loi autorisant les initiatives citoyennes est entrée en vigueur en Finlande en 2012. Aucune proposition n'a pour le moment été adoptée en tant que loi.

rt/hh/mr

PLUS:hp