NOUVELLES

Afrique du Sud: proposition de loi pour légaliser la marijuana à des fins médicales

20/02/2014 09:49 EST | Actualisé 22/04/2014 05:12 EDT

Un député sud-africain atteint d'un cancer en phase terminale a défendu jeudi une proposition de loi pour légaliser la consommation de marijuana à des fins médicales en Afrique du Sud.

"L'interdiction d'utiliser de la marijuana et d'autres formes de cannabis à des fins médicales est tellement irrationnelle, tellement non-sud-africaine, c'est presque un défi à la raison", a déclaré Mario Oriani-Ambrosini, atteint d'un cancer incurable du poumon, devant la presse parlementaire jeudi au Cap.

Le débat sur l'usage de la marijuana dans le traitement du cancer n'est pas limité à l'Afrique du Sud.

Aux Etats-Unis, l'Etat de New York est devenu en janvier le 21e Etat américain sur 50 à assouplir sa législation pour permettre une utilisation médicalement encadrée.

La proposition du député sud-africain vise à légaliser la plante, qui pousse très facilement en Afrique du Sud, à protéger les médecins qui utiliseraient des traitements non conventionnels et à mettre sur pied un centre de traitement pilote du cancer.

"Cette loi vise à (...) créer un espace où les médecins pourront se laisser guider par leur expérience professionnelle, dans les cas où il n'y a aucun autre traitement meilleur possible", a-t-il dit.

Le président Jacob Zuma s'est déclaré ému par cette démarche. "J'ai été touché de voir l'homme que je connais et avec qui j'ai travaillé plus de 20 ans dans cet état. J'ai demandé à la ministre de la Santé de s'occuper de cette affaire", a-t-il dit.

M. Oriani-Ambrosini utilise un traitement à base de THC (tétrahydrocannabinol), la principale molécule psychoactive du cannabis. Il a abandonné la chimiothérapie et affirme que ce traitement, associé à d'autres traitements alternatifs, lui a permis de prolonger sa vie jusqu'à maintenant.

jg/cpb/clr/mba

PLUS:hp