NOUVELLES

Ukraine: Rome met en garde "contre le risque d'une guerre civile"

19/02/2014 09:37 EST | Actualisé 21/04/2014 05:12 EDT

La ministre italienne des Affaires étrangères Emma Bonino a mis en garde mercredi contre "le risque concret d'une guerre civile" en Ukraine, après les violents affrontements entre policiers et manifestants qui ont fait 26 morts à Kiev.

"C'est avec la plus grande préoccupation qu'il faut envisager, et éviter, le risque concret d'une guerre civile aux portes de l'Union européenne", a déclaré Mme Bonino, citée par un communiqué.

"La gravité des heurts en cours à Kiev met le peuple ukrainien face à une situation dramatique, d'une violence inacceptable qu'en tant qu'Européens nous condamnons", a-t-elle ajouté.

Mme Bonino a renouvelé "un appel déterminé aux autorités ukrainiennes" pour qu'elles mettent fin aux "réactions violentes, aveugles et disproportionnées face aux protestations populaires, qui doivent se dérouler de manière pacifique".

"Nous ne pourrons plus tolérer des abus contre la population ni les provocations des franges extrémistes et violentes", a-t-elle assuré.

"En dépit du fait que la marge de négociations entre le gouvernement et les oppositions apparaît encore plus réduite ces dernières heures, il n'existe aucune alternative réelle à la reprise du dialogue", a dit Mme Bonino.

"En cas de poursuite des violences nous n'excluons pas le recours à des mesures restrictives exceptionnelles", a conclu la ministre en référence à la menace de sanctions européennes contre le régime de Kiev.

ljm/fka/ih

PLUS:hp