NOUVELLES

Sotchi : la Finlande élimine la Russie en quarts de finale du tournoi de hockey

19/02/2014 09:47 EST | Actualisé 21/04/2014 05:12 EDT
ALEXANDER NEMENOV via Getty Images
Russia's Alexander Ovechkin (R) talks to Finland's Teemu Selanne at the end of the Men's Ice Hockey Play-offs Quarterfinals match between Finland and Russia at the Bolshoy Ice Dome during the Sochi Winter Olympics on February 19, 2014. Finland won 3-1. AFP PHOTO / ALEXANDER NEMENOV (Photo credit should read ALEXANDER NEMENOV/AFP/Getty Images)

SOTCHI, Russie - Les joueurs russes ont respectueusement serré la main des Finlandais et ils ont patiné jusqu'au centre d'un amphithéâtre construit avec l'ambition de célébrer leur retour au sommet du hockey. Quand ils ont brandi leurs bâtons pour saluer tristement la foule, ils ont entendu plus de sifflets que d'acclamations de la part de partisans dévastés.

Depuis plusieurs années, Alex Ovechkin, Pavel Datsyuk et leurs coéquipiers ont nourri leurs rêves à propos de cette semaine.

À l'issue de 60 frustrantes minutes, tous leurs rêves se sont subitement envolés.

La Russie a en effet subi l'élimination en quarts de finale du tournoi de hockey masculin des Jeux olympiques à la suite d'une défaite de 3-1 aux dépens de la Finlande, prolongeant une disette de 22 ans sans médaille d'or et jetant une douche froide sur les dernières journées des Jeux de Sotchi.

«Au fond de moi, je me sens vidé», a confié Datsyuk.

Teemu Selanne a marqué le but victorieux en fin de première période et Tuukka Rask a repoussé 37 tirs lorsque la Finlande a contrecarré les plans des Russes de remporter la médaille d'or devant leurs partisans pour la première fois.

Les équipes russes ont raflé huit médailles d'or en hockey, mais aucune depuis la victoire de l'équipe unifiée en 1992.

Ovechkin, Datsyuk et Evgeny Malkin avaient tous proclamé ces Jeux olympiques à domicile comme le plus important tournoi de leur carrière. Ils vont plutôt en garder un souvenir amer après leurs défaites contre les États-Unis et la Finlande, les évinçant du podium olympique pour les troisièmes Jeux olympiques d'affilée.

Malgré une formation composée d'attaquants vedettes richement payés, la Russie n'a pas été en mesure de marquer lors des 52 dernières minutes après le but en avantage numérique d'Ilya Kovalchuk.

«Pour être honnête, je suis un peu triste pour eux, a mentionné Selanne, qui en est à ses sixièmes Jeux olympiques. De toute évidence, ils avaient un grand rêve de remporter la médaille d'or ici. Et quand ça ne fonctionne pas, c'est un peu décevant à bien des égards, parce que cela aura donné une belle histoire. Mais ça prouve encore une fois qu'au hockey international, vous ne savez jamais.»

Ovechkin, le joueur par excellence de la LNH l'an dernier et l'une des figures les plus en vue des Jeux de Sotchi, a de nouveau été blanchi après avoir marqué à son premier tir du match inaugural de la Russie contre la Slovénie. Malkin, l'autre ancien joueur par excellence de la LNH, a lui aussi été silencieux depuis son but lors du premier match.

«Nous avons eu un bon départ, le but en avantage numérique a fait du bien, a déclaré Ovechkin. Quelques erreurs nous ont toutefois coûté le match. Nous avons essayé d'en marquer un autre, mais nous n'en avons pas été capables.... Je suis sans mot pour le moment.»

Selanne et Mikael Granlund ont obtenu un but et une passe chacun dans le camp des Finlandais, qui ont effacé un déficit de 1-0 et jeté un grand silence dans le Palais de glace Bolshoi avec deux buts au premier engagement.

La Finlande affrontera la Suède en demi-finale, vendredi.

INOLTRE SU HUFFPOST

La Finlande défait la Russie 3-1 pour passer en demi-finale