NOUVELLES

Russie: Aeroflot dédommagé pour un atterrissage d'urgence provoqué par un passager ivre

19/02/2014 06:35 EST | Actualisé 21/04/2014 05:12 EDT

La compagnie aérienne russe Aeroflot a annoncé mercredi avoir obtenu devant la justice près de 15.000 euros de dommages et intérêts de la part d'un passager ivre dont l'attitude violente avait entraîné un atterrissage d'urgence.

Le transporteur rappelle dans un communiqué l'incident qui s'est produit le 22 avril dernier à bord d'un vol Moscou-Shanghai.

Le passager en question, ivre, avait insulté et menacé d'autres passagers et membres d'équipage, puis avait refusé de se plier aux consignes du personnel. Le commandant de bord avait alors décidé de procéder à un atterrissage d'urgence à Novossibirsk (Sibérie).

Les médias russes avaient rapporté à l'époque que l'homme de 44 ans, directeur d'une entreprise russe en voyage d'affaires, avait déchiré l'uniforme d'un membre de l'équipage de l'appareil qui transportait plus de 300 personnes.

Les bagarres lancées par des passagers en état d'ébriété dans les avions de ligne, souvent filmées avec des téléphones portables puis diffusées sur internet, constituent des faits divers courants dans la presse russe.

En décembre, un avion effectuant la liaison Krasnoïark-Moscou s'était également posé à Novossibirsk à cause d'une bagarre lancée par un passager ivre qui a été identifié comme un ancien haut responsable régional russe.

Aeroflot se félicite d'un durcissement récent des sanctions imposées par les tribunaux aux auteurs de tels faits et demande l'adoption d'une réglementation plus sévère en la matière.

Début février, un homme ivre qui avait fumé et frappé un steward à bord d'un vol entre la Russie et l'Egypte a été condamné à une peine de trois ans et demi d'emprisonnement en camp.

gmo/lap/ml

PLUS:hp