NOUVELLES

Obama présente ses excuses à une professeure d'histoire de l'art

19/02/2014 05:11 EST | Actualisé 20/04/2014 05:12 EDT

Le président américain s'est excusé auprès d'une professeure après avoir laissé entendre que des études en histoire de l'art menaient à un avenir financièrement incertain.

La controverse est née lors d'un discours donné par Barack Obama à Waukesha, dans le nord du Wisconsin.

« Les gens peuvent en principe bien mieux gagner leur vie avec une formation d'ouvrier hautement qualifié ou de technicien qu'avec un diplôme en histoire de l'art », avait-il déclaré, encourageant les jeunes à se diriger vers des disciplines manuelles.

Le président américain avait immédiatement tenté de rectifier le tir, affirmant qu'il « n'y a rien de mal dans un diplôme d'histoire de l'art » et qu'il adorait « l'histoire de l'art. »

Ann Collins Johns, une enseignante d'histoire de l'art du Texas, s'était toutefois plainte des propos d'Obama sur le site web de la Maison-Blanche.

L'enseignante a été stupéfaite de recevoir, quelques jours plus tard, une lettre d'excuses de la part du président américain.

En voici un extrait :

« Permettez-moi de vous présenter mes excuses pour mes propos sur le vif. Je parlais du marché de l'emploi, pas de la valeur de l'histoire de l'art. En fait, l'histoire de l'art était l'une de mes matières préférées à l'école secondaire ».

« Maintenant, je me sens très coupable de lui avoir fait perdre son temps », a répondu Ann Collins Johns.

PLUS:rc