NOUVELLES

Lebel critique la position de Trudeau sur le péage

19/02/2014 01:57 EST | Actualisé 20/04/2014 05:12 EDT

Le ministre fédéral de l'Infrastructure Denis Lebel critique la position du chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, qui s'est prononcé mardi contre l'imposition d'un péage sur le futur pont Champlain.

Justin Trudeau estime que les études ne démontrent pas pour l'instant qu'un péage soit nécessaire, ce que dément Denis Lebel, qui accuse le chef libéral de vouloir faire payer le pont montréalais par l'ensemble des contribuables canadiens.

« Le concept que prône notre gouvernement conservateur, celui de l'utilisateur-payeur, a fait ses preuves et il respecte les contribuables de tout le pays », a affirmé Denis Lebel. Il juge qu'il est normal « que nous demandions aux utilisateurs du nouveau pont une contribution aux frais de construction et de maintenance d'un pont reliant Montréal à sa Rive-Sud plutôt que les résidents de Québec, Gaspé ou de Vancouver. »

Denis Lebel promet d'ailleurs que le péage imposé sur le futur pont sera « raisonnable et proportionnel aux coûts engendrés », et que la construction débutera le plus rapidement possible. Les travaux doivent commencer au printemps 2015 pour se terminer en 2018.

PLUS:rc