NOUVELLES

LE MONDE EN BREF DU 20 FEVRIER

19/02/2014 11:07 EST | Actualisé 21/04/2014 05:12 EDT

Voici le Monde en bref du jeudi 20 février à 04H00 GMT:

KIEV - Les chefs de la diplomatie française, allemande et polonaise sont attendus jeudi matin à Kiev avant une réunion d'urgence des ministres des Affaires étrangères de l'UE à Bruxelles, alors que le président Ianoukovitch a annoncé mercredi une trêve après les violences qui ont fait 26 morts dans la capitale ukrainienne.

Mercredi, au lendemain de ces violences inédites depuis 20 ans aux portes de l'UE, le pouvoir ukrainien a annoncé des mesures "antiterroristes" contre les opposants radicaux, mais Paris et Berlin ont promis des sanctions contre les responsables de la répression.

TOLUCA (Mexique) - Le président américain Barack Obama a averti mercredi des "conséquences" de la violence en Ukraine et souligné que le pouvoir devait garantir aux "manifestants pacifiques" le droit de s'exprimer "sans peur de la répression".

DAMAS - Un nouveau groupe de 11 civils a été évacué mercredi des quartiers assiégés de la ville syrienne de Homs, alors que le chef d'une importante coalition rebelle Sélim Idriss a rejeté son limogeage.

Ailleurs en Syrie, soldats et rebelles se livraient à des combats acharnés à Alep (nord) où l'armée a avancé ces derniers mois à coups de raids aux barils d'explosifs, alors que sur le front sud, les insurgés ont affirmé se préparer à lancer une offensive d'envergure sur Damas.

BEYROUTH - L'Iran, principal allié du régime de Bachar al-Assad, a été mercredi une nouvelle fois la cible de jihadistes sunnites à Beyrouth, qui ont commis un double attentat suicide ayant fait six morts et 129 blessés.

CARACAS - Des centaines de manifestants ont été dispersés par la police dans la nuit de mercredi dans l'est de Caracas en marge d'une manifestation contre le gouvernement vénézuélien après 15 jours de crise qui a fait quatre morts, tandis que l'un des principaux opposants Leopoldo Lopez devait être auditionné dans la prison où il est détenu.

De son côté, le président américain Barack Obama a condamné depuis le Mexique la violence au Venezuela et appelé Caracas à libérer les manifestants arrêtés.

MIRANSHAH (Pakistan) - Au moins 15 personnes ont été tuées jeudi dans des frappes de l'aviation pakistanaise sur des fiefs talibans dans le nord-ouest du pays, ont annoncé les autorités.

JUBA - L'armée sud-soudanaise a déclaré mercredi avoir perdu le contact avec ses troupes dans la ville stratégique de Malakal, théâtre depuis la veille de combats avec la rébellion qui ont rallumé le conflit après moins d'un mois de trêve.

WASHINGTON - Les Etats-Unis, parrains de l'indépendance du Soudan du Sud en 2011, ont dénoncé mercredi la violation "flagrante" du fragile cessez-le-feu scellé fin janvier et de facto rompu par la reprise mardi de combats entre l'armée et la rébellion.

KANO (Nigeria) - Le chef du groupe radical islamiste Boko Haram, Abubakar Shekau, a menacé de lancer des attaques dans la région pétrolière du sud du Nigeria, dans une vidéo visionnée par l'AFP mercredi.

TRIPOLI - Les Libyens votent jeudi sans engouement pour le choix d'une soixantaine de membres ayant pour mission de rédiger une Constitution qui doit mettre de l'ordre dans les institutions de l'Etat, ébranlées par 40 ans de dictature du régime de Mouammar Kadhafi.

ROME - Le chef du centre gauche italien Matteo Renzi, après avoir consulté tous les partis politiques, s'est dit "confiant" mercredi d'avoir une majorité pour gouverner et a annoncé qu'il comptait "accepter" officiellement le poste de Premier ministre samedi.

TUNIS - La présidence tunisienne a annoncé mercredi la grâce d'un jeune emprisonné depuis 2012 pour la diffusion de dessins jugés blasphématoires, mais la libération de celui que des ONG considèrent comme le premier prisonnier d'opinion de l'ère postrévolutionnaire est incertaine.

LE CAIRE - Le procès de journalistes du réseau satellitaire du Qatar Al-Jazeera, dont quatre étrangers, accusés de fausses informations et de soutenir les islamistes, s'ouvre jeudi au Caire au milieu d'accusations de musellement des médias par le pouvoir.

PANAMA - Le Consortium chargé du chantier d'élargissement du canal de Panama, suspendu depuis deux semaines en raison d'un différend financier, reprendra les travaux jeudi grâce à la signature prochaine d'un accord avec les autorités panaméennes sur l'injection de fonds, a annoncé mercredi le directeur de l'Administration du canal (ACP) Jorge Quijano.

BANGKOK - La justice thaïlandaise a ordonné mercredi au gouvernement de ne pas utiliser la force contre les manifestants pacifiques, au lendemain d'affrontements meurtriers entre la police et les protestataires qui réclament la chute de la Première ministre.

NEW YORK - Facebook a annoncé mercredi la plus grosse acquisition de son histoire en mettant sur la table la somme faramineuse de 19 milliards de dollars en numéraire et en actions pour racheter l'application de messagerie mobile WhatsApp.

KOWEIT - La compagnie étatique Kuwait Airways a signé mercredi deux contrats avec Airbus pour l'achat de 25 appareils et la location d'autres avions, a annoncé l'agence officielle Kuna sans en révéler le montant.

PARIS - L'avionneur et milliardaire français Serge Dassault, père du Rafale, a été mis en garde à vue mercredi dans une affaire d'achats présumés de voix qui avait mis en lumière sa gestion d'une ville de la banlieue parisienne.

ANNECY (France) - La tuerie de Chevaline, qui a fait quatre morts le 5 septembre 2012 dans les Alpes françaises, "n'est pas élucidée", a déclaré mercredi à la presse le procureur en charge de cette affaire, au lendemain de l'arrestation d'un homme dans ce dossier.

mpd/jr

PLUS:hp