NOUVELLES

Barroso parle à Ianoukovitch, demande la "fin immédiate de la violence"

19/02/2014 11:43 EST | Actualisé 21/04/2014 05:12 EDT

Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, s'est entretenu mercredi au téléphone avec le président ukrainien Viktor Ianoukovitch et lui a demandé de mettre "fin immédiatemment à la violence".

M. Barroso a rappelé à son interlocuteur "la responsabilité spécifique qui revient au gouvernement ukrainien pour éviter la violence et assurer le respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales", au lendemain d'affrontements entre forces de l'ordre et manifestants à Kiev, qui ont fait au moins 26 morts.

Le responsable européen a également averti que l'UE "réagirait fermement à la détérioration de la situation", alors que les ministres des Affaires étrangères de l'UE se réuniront jeudi "pour discuter de mesures ciblées contre les responsables des violences", selon un communiqué de la Commission.

Après des mois d'atermoiements, les Européens ont haussé le ton mercredi à l'égard du régime ukrainien et brandi la menace de sanctions qui devraient cependant épargner, pour le moment, le président ukrainien Viktor Ianoukovitch afin de ne pas couper les ponts avec Kiev.

cb/csg/sym

PLUS:hp