POLITIQUE

Tragédie de Lac-Mégantic : recours collectif contre Ottawa

13/02/2014 08:37 EST | Actualisé 15/04/2014 05:12 EDT
Getty
LAC-MEGANTIC, CANADA - JULY 14: Patricia Landry gets her first view of the 'red zone' crash site, on July 14, 2013 in Lac-Megantic, Quebec, Canada. A train derailed and exploded into a massive fire that flattened dozens of buildings in the town's historic district, leaving 60 people dead or missing in the early morning hours of July 6. (Photo by Ian Willms/Getty Images)

Les proches des victimes de l'accident ferroviaire de Lac-Mégantic intentent un recours collectif contre Transport Canada, qu'ils accusent d'avoir échoué à faire appliquer ses règles de sécurité ferroviaire.

L'avocat qui s'occupe du recours collectif, Daniel Larochelle, estime que le gouvernement fédéral n'a pas su protéger les citoyens de Lac-Mégantic. Me Larochelle estime que le gouvernement fédéral a laissé des trains de la Montreal, Main & Atlantic (MMA) rouler sur les voies alors que celles-ci étaient mal entretenues.

Mardi, Radio-Canada révélait que la MMA a fait l'objet d'avis d'infractions répétés, au fil des ans, pour des manquements à la règle sur l'immobilisation de ses trains. Mais aucune sanction n'a été prise contre la compagnie.

Des documents émanant de Transports Canada révèlent que la compagnie ferroviaire a été prise en défaut à maintes reprises entre 2004 et 2009, et à nouveau en 2011 et en 2012. Ces manquements ont notamment été relevés à Nantes, à l'endroit où un convoi rempli de pétrole a amorcé sa descente à la dérive vers le centre-ville de Lac-Mégantic, dans la nuit du 5 au 6 juillet 2013.

INOLTRE SU HUFFPOST

Explosion d'un train à Lac-Mégantic