NOUVELLES

Prostitution: un rapport en Suède prône la prévention auprès des hommes

13/02/2014 06:43 EST | Actualisé 15/04/2014 05:12 EDT

Des efforts de prévention de la récidive sont nécessaires auprès des hommes condamnés en Suède pour avoir eu recours à une prostituée, selon un rapport remis au gouvernement de ce pays jeudi.

"Le travail contre la prostitution devrait se concentrer encore plus sur le rôle des hommes", lit-on au chapitre "Prostitution et achat de services sexuels" de ce rapport sur "Les hommes et l'égalité entre les sexes".

Ce rapport est signé par un groupe d'experts composé de cinq universitaires, un entrepreneur, un syndicaliste et un journaliste. Il doit guider le travail de la ministre déléguée à l'Égalité des sexes, Maria Arnholm.

La Suède a été en 1999 le premier pays au monde à pénaliser les clients dans la lutte contre la prostitution. L'achat de services sexuels est puni de six mois d'emprisonnement, et deux ans si la prostituée est mineure, et une amende qui va jusqu'à 7.500 couronnes (environ 850 euros).

Sur les milliers de personnes condamnées pour ce délit, aucune n'est jamais allée en prison.

Pour les auteurs du rapport, même si la loi est largement entrée dans les moeurs, "les attitudes des hommes vis-à-vis de l'achat de services sexuels doivent être davantage débattues, sachant qu'il y a des difficultés à mieux connaître les hommes qui achètent ces services".

Les quelques études menées sur ceux qui ont sollicité de l'aide montrent qu'"une grande partie" d'entre eux "avaient des problèmes de sexualité destructrice ou compulsive".

"Il y a aujourd'hui des initiatives à Göteborg, Stockholm et Malmö qui s'adressent aux hommes qui achètent des services sexuels, (des initiatives) qui agissent pour les aider à changer de comportement".

Cette prise de position en faveur de la prévention tranche avec le souhait du Premier ministre, Fredrik Reinfeldt, de renforcer la répression, en envoyant des clients de prostituées en prison.

En décembre, il avait annoncé que son parti, les Modérés (conservateurs), ferait campagne en vue d'une peine de prison plancher pour ceux qui savent que la prostituée qu'ils ont payée est victime de trafic d'être humain et/ou mineure.

hh/amp/jh

PLUS:hp