NOUVELLES

JO-2014 - Les descendeuses Maze et Gisin se partagent l'or

12/02/2014 08:58 EST | Actualisé 14/04/2014 05:12 EDT

La Slovène Tina Maze et la Suissesse Dominique Gisin ont réussi l'exploit de terminer exactement dans le même temps, pour remporter conjointement la descente dames des JO de Sotchi, l'un des plus prestigieux titres des Jeux d'hiver.

Il fallait le faire ! Après 2713 m de course, sur un dénivelé de 790 m, Maze et Gisin ont terminé dans le même temps (1 min 41 sec 57) avec 1/10e d'avance (l'équivalent de 2,67 m) sur Lara Gut, une autre Suissesse.

C'est la 8e fois que deux athlètes se partagent un titre aux JO d'hiver, mais il s'agit d'une grande première en ski alpin.

Pour symboliser le partage, les deux skieuses sont d'ailleurs montées main dans la main sur le podium, pour recevoir le traditionnel bouquet des vainqueurs au pied de la piste.

Cette victoire partagée consacre deux trajectoires opposées. Double médaillée d'argent à Vancouver (géant, Super G), Tina Maze, 30 ans, avait dominé la saison de Coupe du monde 2013 avant de disparaître depuis le début de l'hiver. Et de réapparaître pour empocher son premier titre olympique.

Dominique Gisin, elle, couronne, à 28 ans, une carrière marquée jusqu'à présent par plus d'opérations aux genoux, une dizaine, que de victoires, trois seulement en Coupe du monde.

En l'absence de l'Américaine Lindsey Vonn, championne olympique en 2010 et qui dominait les épreuves de vitesse depuis plusieurs saisons, contrainte de renoncer aux JO, en raison d'une sérieuse blessure à un genou, les autres favorites ont échoué.

L'Allemande Maria Höfl-Riesch, victorieuse du super-combiné (descente+slalom) lundi, a terminé à la 13e place, alors que l'Américaine Julia Mancuso, vice-championne en 2010, a laissé passer l'occasion de décrocher une cinquième médaille olympique (8e).

Sur une piste dure, travaillée par les organisateurs confrontés au radoucissement des températures, quelques concurrentes ont quitté le tracé comme la Française Marie-Marchand-Arvier ou la Monégasque Alexandra Coletti.

- Encore 2 médailles russes en patinage -

A 40 kilomètres des cîmes encore enneigées en dépit du redoux, la Russie a affirmé sa suprématie sur le patinage artistique dans la patinoire de Sotchi.

Trois jours après la médaille d'or dans l'épreuve par équipe, les champions du monde Tatiana Volosozhar et Maxim Trankov ont remporté la médaille d'or des couples, devant leurs compatriotes Ksenia Stolbova et Fedor Klimov, qui n'occupaient pourtant que la troisième place avant le programme libre.

Les Allemands Aliona Savchenko/Robin Szolkowy, quadruples champions du monde, terminent une fois encore sur la 3e marche du podium.

En début d'après-midi, l'Allemand Eric Frenzel, dominateur depuis le début de la saison, a empoché la médaille d'or du combiné nordique (petit tremplin) devant le Japonais Akita Watabe et le Norvégien Magnus Krog.

Le Français Jason Lamy Chappuis, tenant du titre, a terminé 35e, à plus de 2 min 37 sec de Frenzel.

La collection de médailles d'or allemande a ensuite été complétée par "L'Express bavarois", surnom de l'équipage composé de Tobias Wendl et Tobias Arlt qui a offert à son pays son troisième titre dans les compétitions de luge.

Les Américains misent plutôt sur les disciplines acrobatiques pour décrocher des podiums: Kaitlyn Farrington, 24 ans, a devancé l'Australienne Torah Bright, tenante du titre, et sa compatriote Kelly Clark en snowboard half-pipe.

Les Néerlandais, eux, jouent tout sur le patinage de vitesse. Stefan Groothuis, vainqueur du 1000 m, a donné aux Pays-Bas leur quatrième titre en cinq épreuves, messieurs et dames confondus. La délégation "oranje" a remporté dix médailles sur les quinze en jeu. Ils n'ont pas le sens du partage, au contraire de Maze et Gisin.

pga/el

PLUS:hp