NOUVELLES

Inde: réprobation après le retrait de la vente d'un livre sur l'hindouisme

12/02/2014 05:02 EST | Actualisé 13/04/2014 05:12 EDT

L'éditeur Penguin Indian a accepté de retirer de la vente en Inde et de détruire tous les exemplaires d'un livre sur l'hindouisme, pour mettre fin à des poursuites judiciaires, suscitant mercredi la réprobation d'intellectuels et la déception de l'auteure.

Un groupe d'intellectuels hindous avait lancé des poursuites contre le livre "The Hindus, an Alternative History" de l'auteure américaine Wendy Doniger publié en 2009, estimant qu'il contenait des erreurs factuelles et portait atteinte à l'hindouisme.

Dans le cadre d'un accord à l'amiable, l'éditeur a accepté de retirer l'ouvrage de la vente "au plus vite" et de mettre tous les exemplaire au pilon, selon un extrait de l'accord rendu public mardi.

"J'étais bien sûr en colère et déçue de voir ce qui s'est passé et je suis profondément troublée pour ce que cela augure pour la liberté d'expression en Inde aujourd'hui et de la déterioration constante du climat politique", a réagi l'auteure dans un communiqué.

Elle dit ne pas en vouloir à son éditeur, estimant que "le vrai méchant dans cette histoire est la loi indienne qui fait de la publication d'un livre heurtant les hindous un crime plutôt qu'une infraction civile, une loi qui met en jeu la sécurité physique de tout éditeur", ajoute-t-elle.

"Je suis heureux de cet accord", avait réagi pour sa part mardi auprès de l'AFP Dina Nath Batra, à l'initiative de ces poursuites, estimant que le livre s'était concentré uniquement sur "le sexe et l'érotisme" et avait multiplié les erreurs factuelles, comme celle de dépeindre le Mahatma Gandhi, héros de l'indépendance indienne, comme un séducteur invétéré.

Une "reddition intolérable", a réagi dans un éditorial le quotidien Indian Express. "C'est un rappel glaçant de l'affaiblissement progressif de notre détermination à combattre les attaques contre la liberté d'expression et de débat".

Doniger, 74 ans ans, est professeure de l'histoire des religions à l'université de Chicago et a écrit de nombreux ouvrages sur l'hindouisme.

Le retrait de la vente de cet ouvrage n'empêche nullement un autre éditeur de publier le livre, selon des avocats.

Ce retrait intervient après que plusieurs livres eurent été interdits en Inde au cours des dernières années, en particulier l'ouvrage de Salman Rushdie publié en 1988, "Les versets sataniques", considéré comme blasphématoire par certains musulmans.

L'auteure s'est félicitée dans son communiqué de voir que son livre était désormais largement accessible en version électronique sur l'internet.

"+The Hindus+ est disponible sur Kindle, et si les moyens légaux de publication ne le permettent pas, l'internet permet de maintenir ce livre en circulation", écrit-elle.

pr-ef/jh

PLUS:hp