Les Google Glass, un gadget bientôt accessible?

Publication: Mis à jour:
GOOGLE GLASS
Getty
Imprimer

Objet de science-fiction il y a quelques années, les Googles Glass deviennent de plus en plus accessibles. En témoigne la nouvelle série Titanium qui ouvre enfin la technologie aux porteurs de verres correcteurs. Ces lunettes sont-elles aussi révolutionnaires qu'on le dit ? En tout cas, elles risquent de devenir presque aussi indispensables que nos cellulaires.

Qu’est-ce que c’est ?

Les Google Glass sont des lunettes qui peuvent être connectées à Internet. Elles possèdent un mini-écran qui affiche une image superposée à ce que voit le porteur. Elles comprennent également une caméra, un micro, un pad tactile, un accéléromètre pour mesurer le déplacement, et son processeur double cœur lui donne accès à de nombreuses applications comme sur un cellulaire.

Applications

Les applications exploitent les possibilités vidéo des Google Glass. On peut se repérer grâce à Google Map, traduire le nom des rues ou des documents, ou accéder aux réseaux sociaux et son agenda pour ajouter des contacts. Comme les Google Glass se contrôlent à la voix, la facilité d’utilisation est renforcée. On trouve également des applications comme le programme d’entraînement Race Yourself dans la vidéo, qui ouvre de nouvelles possibilités comme simuler un jeu pendant la course, ou qui permet à l’utilisateur de voir ses performances à l’écran.

Sont-elles les seules ?
Non, d’autres entreprises veulent être présentes sur le marché. Parmi les plus connues on peut citer Samsung, Intel, et même Nissan. D’autres moins populaires, mais disposant néanmoins d’un grand savoir-faire, proposent également des modèles comme le Canadien Recon instrument.

Les promesses

Au-delà des Google Glass, les lunettes connectées sont vouées à devenir le complément du téléphone intelligent. Elles permettront de prendre les appels, et d’afficher les notifications reçues depuis les réseaux sociaux. Elles afficheront également les informations lors des déplacements comme la direction, et il suffira de regarder un texte en langue étrangère pour que la traduction se fasse automatiquement. Le cellulaire deviendra alors le moyen d’accéder à Internet pour ses lunettes. Les Google Glass pourraient également être très utiles pour la conduite automobile, puisqu’elles permettraient d’afficher le GPS, des alertes de vitesse ou d’accidents sans que le conducteur ait besoin de quitter la route des yeux.

Google Glass, quelles sont ses forces ?

La renommée de Google, et son poids grâce à Android, sont sa plus grande force pour attirer les développeurs.Les Google Glass ont besoin d’applications pour assurer leur futur succès face aux lunettes concurrentes. Il faut donc un nom fort pour fédérer au maximum autour de ce produit. Même si les applications proposées ne peuvent comporter de publicité et doivent être gratuites, les développeurs se bousculent. Avoir son application sur Google Glass c’est afficher un avant-gardisme absolu pour une entreprise, tandis que les développeurs indépendants peuvent expérimenter de nouvelles voies. Google est donc déjà assuré de proposer plus d’applications que ses concurrents lorsque ses lunettes seront commercialisées.

C’est également une technologie qui fonctionne au quotidien malgré ses limitations. Le processeur est suffisamment puissant pour faire tourner des applications ambitieuses, et la caméra offre une qualité acceptable qui permet de l’exploiter. L’utilisateur n’est pas frustré par un matériel qui fonctionnerait mal ou délivrerait des caractéristiques décevantes. Elles fonctionnent suffisamment bien pour contenter un passionné de technologie.

Google Glass, quelles sont ses faiblesses?

Son principal défaut est son autonomie d’environ une heure. Difficile de loger des batteries dans un espace aussi limité. Il faudra attendre la sortie prochaine d'une batterie pouvant durer bien plus longtemps que les modèles actuels Li-ion couramment utilisés.
Elles ne sont pas encore commercialisables, dans le sens où elles ne pourraient satisfaire une large part de la population, ce qui fut le cas de la tablette en son temps.

Espace public et éthique

Avec sa caméra, les Google Glass remettent en cause la vie privée puisqu’elles peuvent filmer les passants à leur insu. Plusieurs bars aux États-Unis ont par ailleurs déjà proscrit les lunettes connectées dans leurs établissements. Un débat naîtra obligatoirement sur leur utilisation dans les lieux publics.

La sécurité sera également un problème si des pirates parviennent à exploiter des failles pour accéder à ce que voit le porteur.

Accessible dans cinq ans?

Les Google Glass représentent un futur accessible, certes avec un prix de base de 1500$, mais qui reste à la portée d’un passionné. C’est le public visé, et il peut faire fi de ses défauts. Heureusement, elles vont se perfectionner au cours des prochaines années, et le prix diminuera également. D’ici cinq ans, elles devraient être financièrement accessibles et techniquement assez évoluées pour intéresser le plus grand nombre.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
8 astuces pour sécuriser sa vie privée en ligne
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction