NOUVELLES

Deux soldats de l'Otan tués en Afghanistan par des soldats afghans

12/02/2014 03:37 EST | Actualisé 14/04/2014 05:12 EDT

Deux Afghans en tenue militaire ont tué deux soldats de l'Otan mercredi dans ce qui pourrait être le premier cas d'attaque de l'intérieur de l'année.

Les forces internationales ont entamé leur retrait du pays après 13 ans de lutte contre les Talibans.

Les incidents impliquant des forces afghanes qui tournent leurs armes contre les forces internationales conduites par les États-Unis créent un climat de défiance et entravent les efforts de formation des forces locales.

"Deux membres de l'ISAF (Force internationale de d'assistance et de sécurité) ont trouvé la mort lorsque deux individus portant l'uniforme des forces nationales afghanes de sécurité les ont pris pour cible", a annoncé un communiqué de l'Otan qui ne précise pas la nationalité des deux victimes.

"L'ISAF et les autorités afghanes enquêtent sur l'incident pour établir les faits", poursuit le communiqué.

L'incident s'est produit dans la province de Kapisa, au nord de Kaboul, a indiqué à l'AFP le gouverneur provincial Mehrabudin Safi.

Le porte-parole des Talibans, Zabiullah Mujahid a revendiqué la responsabilité de l'incident mais les responsables de l'ISAF affirment que la plupart des attaques de l'intérieur ont des motivations personnelles ou sont dues à des malentendus plutôt qu'à des actes prémédités par les Talibans.

Le nombre de ces incidents s'est considérablement réduit en 2013 mais la menace demeure et explique que des militaires --appelés "anges gardiens"-- soient affectés à la protection des soldats étrangers travaillant avec des soldats afghans.

Les soldats et policiers afghans doivent prendre la relève après le départ d'ici à la fin de l'année de quelque 55.000 soldats de combat de l'Otan.

us/bgs/ac/ai/jeb

PLUS:hp