BIEN-ÊTRE

Denis Gagnon et Christian Faure lancent une collection de desserts pour la Saint Valentin

12/02/2014 06:00 EST | Actualisé 12/02/2014 06:02 EST
david nathan

Quel point commun y a-t-il entre un dessert au chocolat et la haute couture ? Non, ce ne sont pas les robes chocolatées que l'on voit fréquemment dans les défilés de mode un peu partout sur la planète. La réponse est plus originale puisqu'il s'agit d'un double point commun: la Saint-Valentin et... Denis Gagnon. (www.denisgagnon.ca).

Le designer québécois, célèbre pour son approche «couture» du cuir, s'est en effet associé au pâtissieur Meilleur Ouvrier de France glacier Christian Faure (www.christianfaure.ca) pour concevoir une gamme de trois desserts autour du thème de l'amour.

C'est la gourmandise du designer qui est à l'origine de ce projet. Celui-ci ayant pour habitude d'aller acheter tous les matins un croissant aux amandes chez son voisin Christian Faure, avant de se rendre à sa propre boutique de la rue Saint Paul. «C'est dramatique d'avoir un pâtissier aussi bon juste à côté, ça fait prendre des kilos! S'amuse le créateur aux indécrochables lunettes noires. Sérieusement, je suis ravi de cette collaboration avec Christian. Ce que j'ai aimé, c'est que ça m'a fait sortir des sentiers battus de la mode, j'ai adoré jouer avec les saveurs, faire autre chose. Parce qu'il faut bien le reconnaître, on en a parfois marre du tissu!».

desserts

Les trois desserts ont été imaginés à partir des goûts de Denis Gagnon. Il les a dessinés sur papier et le chef pâtissier les a ensuite interprété. Le «Cœur tendre ananas bleuets» traduit ainsi le goût immodéré du créateur de mode pour les bleuets, étant natif du Lac Saint-Jean. Biscuit chocolat sans farine, crème fondante aux ananas, poivre rose et compote de bleuets, macarons guimauves et bois de rose composent ce dessert original.

Autre création, le «Cube gourmand» est un dessert chocolaté qui évoque par ses formes droites l’habitation urbaine et tridimensionnelle d’Habitat 67. Réalisé à base de biscuit Sacher, de crémeux chocolat lait et mousseline chocolat blanc, c'est un joli clin d'oeil à Montréal. De la collaboration entre les deux artistes, est également née une pochette noire pour trois outils de dégustation dessinée par Denis Gagnon.

Si c'est la Saint-Valentin qui est à l'origine de ces créations à quatre mains, les trois desserts de la gamme Denis Gagnon seront disponibles tout au long de l'année dans la boutique de Christian Faure. Et quand on demande à Denis Gagnon s'il envisage de continuer sa collaboration avec le pâtissier français, il sourit mais ne répond pas par la négative. «Inchallah ! Lance-t-il. J'ai adoré cette travailler avec lui, c'était ludique, amusant et enrichissant donc, pourquoi pas continuer, on verra bien...».

En attendant la prochaine collection sucrée de la gamme Denis Gagnon, les trois desserts seront disponibles à la boutique de Christian Faure à partir du 13 février.

INOLTRE SU HUFFPOST

10 restaurants à l'ambiance romantique