POLITIQUE

Hausse du tabac: les ventes de Couche-Tard seraient affectées

12/02/2014 03:53 EST | Actualisé 14/04/2014 05:12 EDT
PC

MONTRÉAL - Les ventes des dépanneurs d'Alimentation Couche-Tard (TSX:ATD.B) pourraient souffrir de la décision du gouvernement Harper de hausser de 4 $ le prix d'une cartouche de 200 cigarettes, croit un analyste financier.

Ce réajustement du droit d'accise sur les produits du tabac devrait permettre à Ottawa d'engranger des revenus supplémentaires de 685 millions $ et l'aider à renouer avec l'équilibre budgétaire.

Certains détaillants, comme Couche-Tard, risquent cependant d'être affectés négativement par cette mesure, écrit Peter Sklar, de BMO Marchés des capitaux, dans un rapport diffusé mercredi.

L'analyste souligne que les produits reliés au tabac représentent un peu plus de 40 pour cent des ventes des dépanneurs de l'entreprise établie à Laval.

M. Sklar estime toutefois que Couche-Tard devrait être en mesure d'absorber cet impact négatif puisque les ventes de ses établissements canadiens ne représentent que six pour cent des ventes totales de la société.

Il souligne également que l'entreprise a déjà fait face à plusieurs défis en lien avec le tabac au cours des dernières années, notamment en raison du recul du nombre de fumeurs et une augmentation des taxes dans d'autres pays.

En après-midi, à la Bourse de Toronto, le titre d'Alimentation Couche-Tard gagnait 1,40 $ et se transigeait à 85,58 $.

INOLTRE SU HUFFPOST

Budget fédéral 2014 : les faits saillants
Les réactions Twitter au budget fédéral 2014