NOUVELLES

USA: Yellen (Fed) défend "la continuité" de la politique monétaire

11/02/2014 08:37 EST | Actualisé 13/04/2014 05:12 EDT

La nouvelle présidente de la banque centrale des Etats-Unis (Fed), Janet Yellen, a défendu mardi la "continuité" du soutien monétaire à l'économie américaine, notant que la reprise sur le marché du travail restait "incomplète".

"Je m'attends à une grande part de continuité dans l'approche de la politique monétaire", a-t-elle indiqué devant un comité du Congrès américain pour sa première déclaration à la tête de la Fed.

La nouvelle dirigeante, formellement intronisée le 3 février, a ainsi assuré que la Fed continuerait "probablement de réduire ses achats d'actifs par étape mesurée". L'institution a commencé en janvier à réduire ses injections de liquidités dans le marché financier à 65 milliards de dollars par mois sur fond de relative embellie économique aux Etats-Unis.

Une politique monétaire "hautement accommodante" de la Fed, et notamment le maintien de taux d'intérêts proches de zéro, restera toutefois appropriée "bien après" le recul du taux de chômage à 6,5%, a-t-elle prévenu. Ce taux est descendu en janvier à 6,6%.

"La reprise du marché de l'emploi est loin d'être complète", a-t-elle ajouté, s'attendant à une progression de l'activité et l'emploi à "un rythme modéré" cette année et l'année prochaine.

Première femme à diriger la Fed, Mme Yellen a aussi indiqué que la banque centrale "observait attentivement" la volatilité des marchés financiers mondiaux, alors que les monnaies de plusieurs pays émergents ont connu récemment des corrections sévères.

La successeur de Ben Bernanke a toutefois noté "qu'à ce stade", cette volatilité "ne posait pas de risque substantiels pour les perspectives économiques américaines".

vmt/jt/gde

PLUS:hp