NOUVELLES

UCI - La CIRC lance un appel à témoins sur le passé du cyclisme

11/02/2014 12:44 EST | Actualisé 13/04/2014 05:12 EDT

La Commission indépendante de réforme du cyclisme (CIRC), créée en janvier par l'Union cycliste internationale (UCI), a lancé mardi un appel à témoins dans le cadre de son enquête sur le dopage dans le cyclisme entre 1998 et 2013.

La CIRC a été créée en janvier par l'UCI pour "enquêter sur la culture du dopage dans (son) sport et sur les accusations portées contre l'UCI dans le passé", dont deux présidents, Hein Verbruggen et Pat McQuaid, ont notamment été publiquement mis en cause par l'Américain Lance Armstrong, déchu de ses sept victoires dans le Tour de France pour dopage.

"L'objectif premier de notre enquête n'est pas de punir les personnes coupables d'infraction mais de tirer les leçons du passé afin d'assurer un meilleur avenir au cyclisme", a déclaré dans un communiqué le président suisse de la CIRC, Dick Marty.

"Nous traiterons tous les témoins de manière équitable et c'est pourquoi j'encourage tous les membres de la famille du cyclisme en possession d'informations susceptibles de nous aider dans l'enquête à se manifester", a-t-il ajouté.

"L'objectif premier de la CIRC ne sera pas de sanctionner les violations antidopage commises par des coureurs individuels mais plutôt d'identifier et de s'attaquer aux pratiques et réseaux qui ont provoqué et/ou facilité le dopage dans le cyclisme" entre 1998 et 2013, ajoute la CIRC dans un communiqué.

La Commission aura toutefois le pouvoir de proposer des sanctions pour "tout détenteur d'une licence (coureurs, officiels, agents, organisateurs, membres d'équipes, etc.) qui avouera une Violation du Règlement Antidopage (VRAD)" ou qui "fournit des informations concernant d'autres VRAD et/ou d'autres renseignements pertinents et significatifs".

Son enquête sera menée "dans la plus stricte confidentialité" et ses membres "opèreront en toute indépendance et ne recevront aucune instruction de l'UCI", précise la CIRC.

sva/dhe

PLUS:hp