NOUVELLES

Syrie: l'évacuation de civils de Homs suspendue pour mardi (gouverneur)

11/02/2014 09:20 EST | Actualisé 13/04/2014 05:12 EDT

L'évacuation des civils assiégés dans la ville syrienne de Homs a été suspendue pour la journée de mardi pour des "raisons logistiques" et devra reprendre mercredi, a déclaré à l'AFP le gouverneur Talal Barazi.

L'opération "n'a pas eu lieu aujourd'hui en raison de (difficultés) logistiques et techniques. Demain matin, nous poursuivrons l'acheminement des aides alimentaires ainsi que l'évacuation de civils" des quartiers assiégés par l'armée à Homs, a précisé le gouverneur, joint par téléphone.

L'opération débutera demain matin "à partir de 10 heures locales" (08H00 GMT), a-t-il ajouté, estimant qu'il était possible de "prolonger la trêve" si cela s'avérait nécessaire.

Selon le gouverneur, "un groupe de civils se prépare à sortir demain".

"Les cinq quartiers (d'où les civils sont évacués) sont éloignés les uns des autres. La situation géographique est difficile, nous sommes en train d'assurer les passages adéquats en supprimant certaines barrières de sable", a expliqué le gouverneur.

Il a indiqué qu'il était en réunion" avec le représentant de l'ONU Yacoub Helou "pour élaborer un plan de sortie pour demain".

Depuis vendredi, l'ONU a évacué quelque 1.200 personnes en grande majorité des enfants, des femmes et des hommes âgés, des quartiers assiégés depuis plus de 600 jours par l'armée.

L'ONU se préparait à évacuer mardi un nouveau groupe après la prolongation de l'opération humanitaire, Cette opération a été décidée après un accord conclu entre le régime de Damas et les rebelles, par l'intermédiaire de l'ONU.

rm/vl

PLUS:hp