NOUVELLES

Rodarte emmène la Fashion Week de New York du "côté obscur de la Force"

11/02/2014 04:06 EST | Actualisé 13/04/2014 05:12 EDT

Plus personnelles que jamais dans leur approche de la création, les soeurs Mulleavy ont osé transporter la femme Rodarte de l'automne-hiver prochain dans l'univers fantastique de la Guerre des étoiles, mardi à la Semaine de la mode à New York.

S'affranchir des règles n'a jamais posé de difficulté aux Californiennes Kate et Laura Mulleavy qui ont, sans nuance mais avec un certain brio, fait revivre cette saison les héros légendaires de la trilogie Star Wars dans leur collection.

"Ce n'est pas tant la femme pour qui nous créons des vêtements que nous avons cherché à mettre en évidence dans cette collection, c'est plus (un geste) de fans de Star Wars", explique Kate Mulleavy, dont les fans ont célébré l'anniversaire en coulisses, à l'AFP.

Luke Skywalker, le grand héros de la saga, survient sans crier gare sur le flanc d'une longue robe de soie gris et beige, rehaussée de cristaux fantaisie Swarovski, semblant transmettre aux New-Yorkais le message souvent entendu par son père, Anakin Skywalker, devenu culte: "Que la Force soit avec toi".

Juste après, au détour d'un mouvement de jambes d'un mannequin à la chevelure souple, aux lèvres et au visage recouverts de tons brillants et cuivrés, apparaissent les droïdes légendaires C-3PO et R2-D2, imprimés sur une longue jupe, et bientôt le grand maître Jedi Yoda, l'un des personnages clef de la saga, habitant une robe de soie noire.

Pas de princesse Leia, ni de macarons tressés, pour apporter un peu de douceur dans ce monde de science-fiction mais des boucles d'oreilles en forme de papillons or ou argent, en cristaux fantaisie là aussi.

"C'est un peu notre culture, qui nous sommes", poursuit Kate. "Cette collection, c'est l'enfance, la nostalgie, et ces éléments tirés de l'univers de Star Wars sont un peu une interprétation poétique de ce que nous avons aimé jadis, et de ce que nous aimons aujourd'hui".

Et pour que chaque voyage interplanétaire reste élégant, les femmes Rodarte arborent aussi des sequins, de couleur intense, vert électrique, mauve, orange, argent sur une étole ou un manteau trois quart au col en mouton retourné.

La femme Rodarte de l'hiver prochain sera "maline", assure Laura Mulleavy. Mais aussi brillante, très certainement.

ppa/sam

PLUS:hp