POLITIQUE

Reprise des travaux à Québec sur fond de rumeurs d'élections

11/02/2014 07:47 EST | Actualisé 13/04/2014 05:12 EDT
Perry Mastrovito via Getty Images

L'Assemblée nationale reprend ses travaux cet après-midi, alors que des rumeurs d'élections au printemps se font de plus en plus persistantes.

Le retour au travail des députés sera aussi marqué par l'entrée en poste du chef du Parti libéral du Québec, Philippe Couillard. L'ancien ministre de la Santé a été élu lors d'une partielle en décembre dans Outremont, bastion du PLQ.

Le ministre Jean-François Lisée estime qu'il s'agit d'un « test » important pour M. Couillard qui, selon lui, « a beaucoup déçu depuis qu'il est arrivé ». « Les attentes sont très élevées », ajoute-t-il. 

Les récents sondages laissent croire que les péquistes pourraient obtenir un mandat majoritaire en cas de scrutin. Cette faveur populaire pourrait motiver la première ministre Pauline Marois à déclencher des élections dès ce printemps. 

Même le député libéral Henri-François Gautrin a prédit lundi l'élection d'un gouvernement péquiste majoritaire si des élections devaient être tenues à court terme, dans une entrevue à La Presse canadienne. Il est plus tard revenu sur ses propos, disant plutôt croire à l'élection de Philippe Couillard. 

Le chef libéral a pour sa part demandé aux péquistes lundi de déposer un budget avant de déclencher des élections, afin que les Québécois aient un réel portrait des finances publiques. 

Le Parti québécois soutient qu'un budget est en préparation. Pauline Marois pourrait ainsi partir en campagne électorale en se basant sur ce cadre financier.

Lors du caucus du parti la semaine dernière, la première ministre a promis une vaste consultation sur l'avenir du Québec au sein du Canada, si son parti est réélu avec une majorité.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le meilleur et le pire du gouvernement Marois