NOUVELLES

Pays-Bas: la ministre de la loi sur l'euthanasie est décédée

11/02/2014 04:52 EST | Actualisé 12/04/2014 05:12 EDT

L'ex-ministre néerlandaise de la Santé, Els Borst, sous l'égide de laquelle la première loi sur l'euthanasie au monde est entrée en vigueur en 2002, a été retrouvée morte lundi soir à son domicile, a annoncé son ancien parti.

"Els Borst est décédée", a indiqué le parti centriste démocrate D66 sur son site internet. Le président du parti Alexander Pechtold a écrit sur Twitter : "Je suis immensément triste, Els Borst, ministre d'État et ex-ministre de la Santé est décédée".

Le corps de l'ancienne ministre, 81 ans, a été retrouvé dans son garage par une amie, ont rapporté les médias.

Els Borst était apparue vendredi en public à une réunion de son parti.

Les circonstances de sa mort étaient encore inconnues mardi.

Médecin de formation, réputée pour ses positions progressistes et libérales sur de nombreux sujets liés aux soins de santé, Els Borst a été ministre de la Santé et vice-Premier ministre des Pays-Bas de 1994 à 2002.

Sous son mandat, les Pays-Bas sont devenus le premier pays au monde à légaliser l'euthanasie. Elle est qualifiée dans le quotidien de centre gauche Volkskrant de "pionnière dans tous les aspects des soins de santé".

Adoptée aux Pays-Bas en 2001, la loi sur l'euthanasie était entrée en vigueur le 1er avril 2002. Depuis, l'euthanasie est de plus en plus entrée dans les moeurs. Près de 4.000 personnes y ont eu recours en 2012.

"Nous avons perdu une ambassadrice de l'euthanasie", a déclaré Petra de Jong, présidente de l'Association néerlandaise pour une fin de vie volontaire (NVVE). "Ce fut une figure de premier plan".

Toute la classe politique néerlandaise, Premier ministre Mark Rutte compris, a rendu hommage à Els Borst mardi.

ndy/mbr/jh

PLUS:hp