POLITIQUE

Jour de budget à Ottawa

11/02/2014 06:14 EST | Actualisé 13/04/2014 05:12 EDT
CP

Le ministre fédéral des Finances, Jim Flaherty, a bien averti les citoyens : son dixième budget qui sera dévoilé cet après-midi à Ottawa sera un budget de transition. Les mesures visant à alléger le fardeau fiscal de la classe moyenne, chères aux conservateurs, devront attendre le retour des surplus budgétaires.

Le mois dernier, le ministre Flaherty a affirmé qu'il présentera un budget sans hausse d'impôts ni compressions dans les transferts aux provinces. L'objectif est simple et demeure le même que les années précédentes : maintenir prudemment le cap vers le retour à l'équilibre budgétaire. Et la voie est déjà toute tracée.

Dans sa dernière mise à jour économique, M. Flaherty anticipait un déficit de 5,5 milliards cette année et un excédent de 3,7 milliards de dollars en 2015-2016. Mais au rythme où vont les choses, notamment grâce à une baisse des dépenses de programme, le déficit pourrait fondre plus rapidement.

Ainsi, le gouvernement conservateur pourrait renouer avec un surplus budgétaire plus important que prévu, juste à temps pour les élections, en octobre 2015.

Le ministre des Finances pourrait annoncer cette bonne nouvelle vers 16 h 15, lorsqu'il déposera son budget à la Chambre des communes.

*** Pour consulter le graphique sur un appareil mobile, cliquez ici

Un budget axé sur l'emploi?

L'emploi devrait par ailleurs occuper une place importante dans ce nouvel exercice financier, comme l'an passé, surtout que l'une des propositions du précédent budget, les subventions à l'emploi, n'est toujours pas en vigueur faute d'un accord avec les provinces.

Les provinces et territoires ont d'ailleurs récemment présenté une contre-proposition à Ottawa dans ce dossier.

Vendredi dernier, après l'achat de nouveaux souliers à Toronto, Jim Flaherty a indiqué que la croissance économique serait au coeur de son budget et que de nouvelles initiatives pour stimuler la création d'emplois étaient prévues.

Pour favoriser l'emploi et la croissance économique, le gouvernement prévoit entre autres élargir l'accès à Internet haute vitesse en région rurale.

Ainsi, les 280 000 ménages qui n'y avaient pas accès pourront être branchés au réseau, une mesure qui mènerait à un « accès quasi universel au Canada », indique le ministère des Finances.

Ottawa devrait aussi détailler comment il compte dépenser les 14 milliards de dollars du Fonds Chantiers Canada annoncé l'an dernier pour la construction d'infrastructures.

Le gouvernement pourrait aussi insérer dans le budget des mesures pour réduire l'écart des prix entre certains produits vendus au Canada et aux États-Unis

« Je ne vais pas dépenser beaucoup d'argent »

Le fractionnement du revenu pour les couples qui ont des enfants, une promesse de la dernière campagne électorale, ne semble pas être dans les cartons du ministère des Finances. Cette mesure estimée à 2,7 milliards de dollars pourrait attendre à l'an prochain. « Je ne vais pas dépenser beaucoup d'argent », a prévenu Jim Flaherty.

La réalisation de cette promesse tout juste avant les élections pourrait d'ailleurs servir les objectifs politiques du Parti conservateur qui tentera de se faire réélire au pouvoir.

Ce budget déposé durant les Jeux de Sotchi s'annonce donc sans histoire. Mais il ne faut pas sous-estimer le ministre Flaherty qui pourrait insérer plusieurs petites mesures dans son budget de transition. Et qui sait, peut-être quelques surprises.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques controverses du gouvernement Harper