NOUVELLES

Yémen: le principe d'un Etat fédéral de six provinces retenu

10/02/2014 05:35 EST | Actualisé 12/04/2014 05:12 EDT

Le principe de transformer le Yémen en un Etat fédéral regroupant six provinces a été retenu par la commission chargée du découpage du pays, a-t-on appris lundi auprès d'une source proche de la commission.

La commission, réunie à Sanaa pour finaliser son projet, devrait rendre sa décision plus tard dans la journée, a ajouté cette source, qui a requis l'anonymat.

Cette commission a été formée fin janvier par le président Abd Rabbo Mansour Hadi, au terme d'une conférence de dialogue national, pour découper le pays en plusieurs régions -- allant de deux à six -- afin de former le futur Etat fédéral.

Le nombre de provinces est une question épineuse, les autonomistes sudistes réclamant que le futur Etat reprenne la division entre l'ex-Yémen du Sud, qui était indépendant jusqu'en 1990, et le Nord du pays.

Selon la même source, les six provinces retenues par la commission sont: Sanaa (Sanaa, Saada et Omran), Hadramout (Hadramout, Al-Mahara, Chabwa et Socotra), Aden (Aden, Abyane, Lahj et Dhaleh), Saba (Baïda, Marib, Al-Jouf et Dhamar), Janad (Taëz et Ibb) et Tahama (Hodeida, Rima, Mahawit et Hajja).

Le découpage sera inclus dans la future Constitution, qui devrait être élaborée dans un délai d'un an, et sur la base de laquelle se tiendront des élections générales, selon les conclusions du dialogue national.

La décentralisation répond aux demandes d'autonomie des Sudistes et sera accompagnée par un programme de compensations pour les habitants de cette partie du pays qui se sont soulevés contre ce qu'ils considèrent une politique de discrimination du Nord.

mou/tm/fcc

PLUS:hp