NOUVELLES

Provocations de Shia LaBeouf et de Lars von Trier à la Berlinale 2014

10/02/2014 11:42 EST | Actualisé 12/04/2014 05:12 EDT

L'acteur américain Shia LaBeouf et le réalisateur Lars von Trier ont retenu l'attention des médias au Festival international du film de Berlin, dimanche, lors de la présentation du film Nymphomaniac.

En froid avec les médias, Shia LaBeouf a brusquement quitté la conférence de presse du dernier film de Lars von Trier, Nymphomaniac, dans lequel il joue, pour ensuite se présenter sur le tapis rouge la tête recouverte d'un sac de papier brun. Le film, le premier d'une série de deux, raconte la vie sexuelle d'une femme de l'adolescence jusqu'à la cinquantaine.

Plus tard, sur le tapis rouge, un homme vêtu d'un chic smoking -- et qui serait l'acteur --, a pris la pose pour les photographes avec un sac en papier sur la tête, sur lequel était inscrit le message : « Je ne suis plus célèbre désormais. » LaBeouf a souvent fait cette déclaration sur son compte Twitter.

Cette manifestation est survenue peu de temps après qu'il eut quitté une conférence de presse à laquelle prenaient part deux autres têtes d'affiche de Nymphomaniac, Uma Thurman et Christian Slater.

Interrogé par un journaliste quant à savoir si les acteurs étaient inquiets à propos des scènes de sexe dans le film, LaBeouf a répliqué : « Quand les mouettes suivent un chalutier, c'est qu'elles pensent que des sardines seront jetées à la mer. Merci beaucoup. » L'acteur a ensuite quitté la salle.

Il a emprunté cette citation au joueur de soccer français Éric Cantona, qui avait servi cette réponse aux reporters au milieu des années 1990 après avoir été questionné sur sa suspension pour avoir frappé un spectateur.

La relation de LaBeouf avec les médias s'est détériorée après qu'on l'eut critiqué pour s'être librement inspiré, pour son court métrage Howard Cantour.com, de dialogues qui ressemblaient beaucoup à une bande dessinée de Daniel Clowes publiée en 2007.

« Dans mon excitation et ma naïveté de jeune cinéaste débutant, je me suis égaré pendant le processus de création et j'ai négligé de me procurer les accréditations nécessaires », avait-il écrit en décembre sur son compte Twitter en réponse aux allégations de l'auteur Daniel Clowes selon lesquelles il aurait volé son oeuvre.

LaBeouf n'a pas été le seul à se faire remarquer, Von Trier s'étant, quant à lui, présenté sur le tapis rouge en arborant un tee-shirt au logo du Festival de Cannes et sur lequel était écrit : « Persona non grata, sélection officielle ».

En 2011, Von Trier avait été expulsé du Festival de Cannes après avoir exprimé de la sympathie pour Adolf Hitler en conférence de presse.

PLUS:rc