NOUVELLES

L'Ethiopie appelle au retrait des troupes étrangères du Soudan du Sud

10/02/2014 01:59 EST | Actualisé 12/04/2014 05:12 EDT

L'Ethiopie a appelé lundi au retrait des troupes étrangères, notamment ougandaises, du Soudan du Sud, prévenant que le conflit risquait de dégénérer en guerre régionale.

"A cause de cette intervention (des forces étrangères), le conflit pourrait se transformer en conflit régional, car il y a d'autres intérêts d'autres parties en jeu", a déclaré le Premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn, à des journalistes.

"J'espère la cessation des hostilités. Les forces ougandaises et toutes autres forces extérieures doivent se retirer" du Soudan du Sud "étape par étape", a-t-il ajouté sans donner davantage de précisions.

Le Soudan du Sud est le théâtre de combats meurtriers depuis le 15 décembre entre les forces loyales au président Salva Kiir et les partisans de son ancien vice-président limogé il y a quelques mois, Riek Machar.

M. Kiir a demandé à l'armée ougandaise de protéger des infrastructures cruciales de la capitale sud-soudanaise, Juba, dont l'aéroport et le palais présidentiel. Les alliés de M. Machar ont fermement condamné la présence de soldats étrangers.

Les deux parties ont signé un fragile cessez-le-feu le 23 janvier qui prévoyait un retrait progressif de toutes les forces étrangères présentes dans le pays.

Les pourparlers de paix se déroulent dans la capitale éthiopienne Addis Abeba. Un deuxième cycle de négociations devait commencer lundi mais a été reporté à la dernière minute pour des raisons logistiques.

Les rebelles ont menacé de bloquer les pourparlers, exigeant le retrait des soldats ougandais et la libération de quatre prisonniers politiques arrêtés juste après le début des combats.

Le conflit a fait des milliers de morts et provoqué le déplacement de 900.000 personnes. Malgré le cessez-le-feu, des combats sporadiques se poursuivent au Soudan du Sud, où les ONG s'inquiètent d'une crise humanitaire qui s'aggrave sans cesse.

Le Soudan du Sud, à la population très pauvre mais au sous-sol riche en pétrole, avait acquis son indépendance du Soudan en 2011 après une longue et meurtrière guerre civile.

jv/mba/sba

PLUS:hp