NOUVELLES

Grèce: des Kurdes turcs arrêtés après la découverte d'armement (police)

10/02/2014 01:13 EST | Actualisé 12/04/2014 05:12 EDT

La police grecque a arrêté lundi quatre Turcs d'origine kurde après avoir trouvé des armes et des explosifs dans leur appartement à Athènes, a annoncé une source policière.

Un fusil d'assaut Kalachnikov, deux mitraillettes, trois armes de poing, deux grenades et plus de six kilos de dynamite-gomme ont été découverts dans l'appartement situé près du centre de la capitale, selon cette source.

Les quatre hommes sont soupçonnés d'appartenir au Parti Front révolutionnaire de libération du peuple (DHKP-C), groupe d'extrême gauche turc proche de la cause kurde qui a déjà commis des attentats en Turquie.

Les garde-côtes grecs avaient arrêté en juillet dernier quatre hommes -- deux Grecs et deux Turcs d'origine kurde - au large de l'île de Chios dans la mer Égée, pour avoir fait passer une grande quantité d'armes et d'explosifs en Turquie.

Il semblerait que les deux affaires soient liées, selon la source policière.

En mars dernier, le DHKP-C avait revendiqué des attentats à la roquette et à la grenade contre le ministère de la Justice et le Parti de la Justice et du Développement (AKP) au pouvoir.

Récemment, le groupe a aussi revendiqué un attentat-suicide à la bombe contre l'ambassade américaine à Ankara, qui a tué un agent de sécurité turc le 1er février.

str-jph/bap

PLUS:hp