NOUVELLES

Boulatov dispose d'un visa Schengen délivré par l'Allemagne (ministère)

10/02/2014 07:53 EST | Actualisé 12/04/2014 05:12 EDT

L'opposant ukrainien Dmytro Boulatov, soigné dans un hôpital lituanien, dispose d'un visa Schengen lui permettant, s'il le souhaite, de venir en Allemagne, a affirmé lundi un porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères.

Le cas de Dmytro Boulatov, enlevé selon son récit le 22 janvier et relâché dans une forêt le 30, est devenu emblématique de la répression contre les critiques du régime ukrainien.

L'opposant se trouve actuellement en Lituanie après avoir quitté l'Ukraine où il affirme avoir été torturé.

"Afin de quitter l'Ukraine, Monsieur Boulatov a reçu un visa Schengen de la part de l'ambassade d'Allemagne. (...) Ce visa Schengen lui offre la possibilité à tout moment non seulement de rester en Lituanie mais aussi de séjourner pour une certaine période en Allemagne", a déclaré un porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères, Martin Schäfer.

Selon le quotidien régional Rheinische Post, M. Boulatov souhaiterait se rendre en Allemagne pour rejoindre ses parents qui vivent à Hagen, dans le nord-ouest du pays.

Le journal se réfère à une lettre du président des jeunes conservateurs européens, Benedict Pöttering, au ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, le priant d'intercéder en faveur de l'opposant ukrainien pour lui permettre de réaliser ce projet.

M. Pöttering aurait été en contact téléphonique avec M. Boulatov, selon le journal.

L'affaire Boulatov s'ajoute à d'autres passages à tabac et enlèvements d'opposants, dont un mortel, survenus au cours du mouvement de contestation sans précédent qui secoue l'Ukraine depuis plus de deux mois.

Dmytro Boulatov est l'un des leaders d'Automaïdan, mouvement de manifestants en voiture, qui avait organisé plusieurs actions spectaculaires devant la résidence du chef de l'Etat près de Kiev.

elr/fjb/ros

PLUS:hp