NOUVELLES

Triste anniversaire pour les proches de David Fortin

09/02/2014 10:03 EST | Actualisé 11/04/2014 05:12 EDT

Le 10 février 2009, David Fortin, un Almatois de 14 ans victime d'intimidation, quittait la maison familiale pour la dernière fois. Il devait prendre l'autobus pour se rendre à l'école, mais n'y est jamais monté. Depuis, ses proches sont sans nouvelles de lui.

En cinq ans, les services policiers ont analysé près de 1000 éléments d'information, dont une centaine l'an dernier. Aucun indice n'a permis de comprendre ce qui est arrivé à David Fortin.

Longue attente

Pour la mère de l'adolescent, Caroline Lachance, l'attente est pénible, parsemée de moments d'espoir et de déceptions.

Chaque jour, elle s'accroche à l'idée de revoir son fils. « C'est pas un deuil qu'on peut pas faire. On n'a pas trouvé son corps fait que David, il est toujours vivant pour nous autres », dit-elle.

Dernièrement, elle a commencé à ranger des vêtements appartenant à David, sans toutefois s'en départir.

« Un moment donné, il faut que t'avances. Ça fait longtemps que je me disais qui fallait que je fasse ça, que je fasse un petit peu de place. Mais faire de la place, ça veut pas dire le tasser pis l'oublier. C'est juste une façon de se ménager », mentionne-t-elle.

Caroline Lachance ne souhaite qu'une chose : comprendre ce qui est arrivé à son fils le plus rapidement possible.

« David, la journée où je vais le revoir, mes bras ne seront pas assez grands pour le serrer fort pis lui dire que je l'aime. C'est ça qui va être la chose la plus importante pis c'est ça que je vais faire en premier pis je ne le lâcherai pas. S'il faut que je l'attache, je vais l'attacher... Après ça, on va vivre ce qu'il y aura à vivre », affirme-t-elle.

PLUS:rc