NOUVELLES

Tour du Qatar - 1re étape: vent favorable pour Terpstra

09/02/2014 10:42 EST | Actualisé 11/04/2014 05:12 EDT

Le Néerlandais Niki Terpstra (Omega Pharma) a pris la tête du Tour du Qatar dont il a remporté la première étape en devançant au sprint ses quatre compagnons d'échappée, le Belge Jurgen Roelandts, les Suisses Michael Schär et Martin Elmiger et un autre Belge Guillaume Van Keirsbulck, dimanche à Dukhan Beach.

Ces cinq hommes ont faussé compagnie au peloton à 22 kilomètres de la fin d'une étape largement perturbée par un fort vent du nord qui a provoqué de nombreuses cassures.

"Le vent de face dans la finale a vraiment durci la course. Nous sommes partis à cinq costauds. Nous étions deux Omega Pharma avec Guillaume qui s'est vraiment sacrifié pour moi en travaillant énormément et en lançant mon sprint", s'est félicité l'ancien champion des Pays-Bas.

Le Belge Tom Boonen a lui réglé le sprint du groupe de poursuivants à sept secondes seulement du vainqueur.

"Cette étape disputée dans des conditions difficiles m'a permis de me rassurer, a déclaré celui qui a déjà remporté le Tour du Qatar à quatre reprises, signant 20 succès d'étapes dans l'Emirat.

"Il y a un an, je n'étais pas ici: je soignais une vilaine infection à l'hôpital en Belgique. Cette infection qui m'avait affaibli durant six mois, perturbant largement ma saison, n'est plus qu'un mauvais souvenir. Je me sens à nouveau très en forme", a encore indiqué l'ancien champion du monde qui visera cette saison un cinquième succès à Paris-Roubaix et un quatrième au Tour des Flandres.

L'étape qui a traversé le Qatar d'est en ouest a aussi permis de mesurer l'état de forme d'autres ténors du peloton.

La Suisse Fabian Cancellara, l'Allemand André Greipel ou le Belge Philippe Gilbert, dont c'était la première sortie cette saison, ont fait impression, bravant régulièrement le vent en tête de peloton.

Grand malchanceux du jour, le Français Arnaud Démare a lui été victime de deux crevaisons. Cela ne l'a pas empêché de se classer 8e à quelques centimètres de Boonen. Rassurant pour le coureur de la FDJ.fr qui avait signé son premier succès chez les pros il y a deux ans à Doha.

Lundi, la deuxième étape emmène le peloton de Camel Race Track à Al Khor sur 160 kilomètres.

bnl/jcp

PLUS:hp