NOUVELLES

L'auteur d'une spectaculaire évasion arrêté en pleine nuit par les carabiniers

09/02/2014 04:36 EST | Actualisé 10/04/2014 05:12 EDT

Un détenu qui s'était évadé de façon spectaculaire lors d'une action commando au cours de laquelle un de ses frères avait été tué, a été localisé et arrêté dans la nuit par les carabiniers, ont annoncé les autorités dimanche.

Domenico Cutri, un Calabrais de 32 ans, condamné à la prison à perpétuité pour avoir fait assassiner un Polonais qui avait fait une remarque à sa petite amie, a été interpellé dans son sommeil à Inveruno, près de Milan, ont indiqué les agents. Il se trouvait dans un appartement inhabité à l'intérieur d'un bâtiment en rénovation, non loin de la maison de ses parents.

Il a été arrêté en même temps qu'un complice. La police a saisi un pistolet 357 Magnum et de la marijuana. L'opération a été menée par le corps spécial Ros des carabiniers.

A l'intérieur de la cache, Cutri et son complice avaient accumulé des paquets de pâtes, du thon et d'autres vivres. Sans eau, gaz ni électricité, ils cuisinaient sur un réchaud.

Cutri avait pris la fuite lundi lors du transfèrement en fourgon de la police pénitentiaire vers le tribunal de Gallarate (Varese) où il devait être entendu dans une affaire d'escroquerie.

Selon la reconstitution des enquêteurs, le fourgon avait été stoppé en plein jour par un commando qui avait menacé de leurs armes les agents et ordonné de laisser partir Cutri. Une fusillade avait éclaté, une trentaine de coups de feu étant échangés.

Le commando était formé de deux frères de Cutri, Antonino, 30 ans, mort des suites des coups de feu reçus pendant la fusillade, et Daniele 23 ans, arrêté vendredi peu après l'interpellation de quatre autres membres du gang.

Dans le refuge de ce groupe à Cellio, près de Vercelli, les enquêteurs ont trouvé 100 cartouches de calibre 22, des plaques d'immatriculation volées, des perruques, une petite pancarte comme celles qu'utilise la police et une photo géante du fugitif Domenico Cutri et de son frère cadet Antonino.

En 2006, à l'âge de 24 ans, Domenico Cutri avait fait tuer à bout portant Luckasz Kobrzenieki, magasinier de 22 ans, qui avait osé faire des compliments un peu trop insistants au sujet de sa fiancée.

fka/jh

PLUS:hp