NOUVELLES

JO-2014 - Kuzmina double l'or...et la Russie

09/02/2014 01:01 EST | Actualisé 11/04/2014 05:12 EDT

La Slovaque Anastasiya Kuzmina, née en Russie mais de nationalité slovaque, a joué les agents doubles en conservant son titre de championne olympique de sprint, dimanche, lors des épreuves de biathlon des JO de Sotchi.

"Oui, je suis Slovaque de passeport, mais oui je suis Russe de coeur. Ici, je suis à la maison, l'atmosphère est si familière, si confortable et si chaleureuse en encouragements !"

L'hommage n'a pas dû faire bondir de joie Bratislava, mais Sotchi lui, a aimé voir une de ses "enfants" mettre la main sur le sprint.

Kuzmina est devenue la première femme à conserver un titre olympique en biathlon, et s'élancera mardi pour la poursuite avec une belle marge -20 secondes- sur... la Russe Olga Vilukhina.

Kuzmina a porté jusqu'en 2008 les couleurs de la Russie. Mais depuis 2006 déjà, elle avait choisi de suivre en Slovaquie sa destinée et son mari, le fondeur israélien Daniel Kuzmin, qui y vivait alors.

De cet union est né en 2007 le petit Jelisey, adorable bambin dont la présence aux camps d'entraînements russes n'allaient malheureusement pas être tolérée. Au contraire de la "politique familiale" du biathlon slovaque...

C'est ainsi que Kuzmina est passée dans l'autre camp, sans pour autant donc, oublier ses origines.

Ce serait d'autant plus indélicat qu'elle est la soeur d'Anton Shipulin, biathlète russe qui a pris hier la 4e place du sprint et à qui Kuzmina a logiquement dédié son succès dimanche.

Derrière Kuzmina et Vilukhina, l'Ukrainienne Vita Semerenko a décroché la médaille de bronze, à 21.7 secondes de l'héroïne du jour.

Les favorites, elles, ont déçu. A l'image de la Bélarusse Darya Domracheva et de la Norvégienne Tora Berger, fautives au tir en une occasion et qui terminent dans le même souffle, respectivement 9e et 10e à une trentaine de secondes.

Que dire même de l'entrée en matière de la Tchèque Gabriela Soukalova, perdue dès le tir couchée avec trois fautes et donc trois tours supplémentaires de 150 m, et qui a dû cravacher pour finir à la 29e place, à 1 min 10 sec.

La poursuite de mardi s'annonce redoutable, mais Kuzmina possèdera là aussi, une formidable occasion de doubler la mise...

fbr/ep

PLUS:hp