NOUVELLES

JO-2014 - Bjoerndalen repart en chasse

09/02/2014 10:00 EST | Actualisé 11/04/2014 05:12 EDT

Le biathlète norvégien Ole Einar Bjoerndalen, désormais co-détenteur du record du nombre de médailles aux JO d'hiver (12), dispose d'une première occasion d'entrer dans l'histoire olympique lors de l'épreuve de la poursuite lundi (19h00 locales, 15h00 GMT).

Après avoir rejoint samedi son compatriote Björn Daehlie au premier rang des athlètes les plus médaillés aux JO d'hiver, Bjoerndalen, 40 ans, a désormais cinq épreuves jusqu'à la fin des Jeux de Sotchi pour s'emparer seul du record.

Grâce à sa performance samedi lors de la poursuite, Ole Einar Bjoerndalen, 40 ans, partira en tête de la poursuite, une épreuve particulière (12,5 km) où le handicap au départ dépend de la performance réalisée quarante-huit heures plus tôt.

L'Autrichien Dominik Landertinger et le Tchèque Jaroslav Soukup, respectivement deuxième et troisième samedi, le Russe Anton Shipulin, très rapide en ski, mais aussi le Français Martin Fourcade, 6e du sprint, et un autre Norvégien Emil Svendsen, décevant 9e samedi, devraient être les autres prétendants au titre, ou à une médaille.

Le premier titre attribué lundi est revenu à l'Allemande Maria Höfl-Riesch, victorieuse du Super-combiné (descente + slalom), comme en 2010 à Vancouver. Egalement championne du monde de la spécialité, elle a devancé l'Autrichienne Nicole Hosp et l'Américaine Julia Mancuso, deuxième en 2010.

De nombreuses concurrentes, dont la Suissesse Lara Gut, deuxième temps de l'épreuve de vitesse, ont été éliminées ou sont tombées, piégées par une neige ramollie par les températures douces.

Encore des Québécois sur les bosses ?

En soirée, le Canadien Alexandre Bilodeau, champion olympique en titre de ski de bosses, peut lui devenir le premier à remporter une deuxième médaille d'or dans une des disciplines olympiques du ski freestyle.

Le Montréalais, âgé de 26 ans offrirait alors au Canada - et à la province du Québec - un beau doublé en bosses après la victoire samedi de la benjamine des Dufour-Lapointe, Justine, juste devant sa soeur Chloé.

Le danger pour Bilodeau va clairement venir des rangs canadiens en la personne de Mikaël Kingsbury, 21 ans, qui s'est installé dans la hiérarchie des bosses, remportant deux globes de cristal (2012, 2013) et un titre de champion du monde (2013).

Bilodeau et Kingsbury se sont partagé toutes les victoires cette saison en Coupe du monde (trois chacun) et quand il n'a pas gagné, Bilodeau a terminé 2e. Kingsbury a lui manqué un seul podium.

Les deux Canadiens seront peut-être inspirés par leur compatriote Charles Hamelin, qui a remporte le 1500 m en short track (patinage de vitesse sur piste courte). Il s'agit de son 3e titre olympique après le 500 m et le relais à Vancouver en 2010.

pga/el

PLUS:hp