NOUVELLES

Bosnie/émeutes : appels à des élections anticipées

09/02/2014 11:04 EST | Actualisé 11/04/2014 05:12 EDT

Deux partis politiques membres de la coalition au pouvoir en Bosnie ont appelé dimanche à des élections législatives anticipées pour calmer la gronde populaire qui s'est traduite par des manifestations contre le pouvoir et la pauvreté d'une violence sans précédent depuis la guerre des années 1990.

"Il est impératif d'arrêter les violences, de rétablir la sécurité des citoyens et d'organiser rapidement des élections anticipées", lit-on dans un communiqué du Parti social-démocrate (SDP).

Des élections législatives sont normalement prévues pour octobre.

Le membre musulman de la présidence tripartite de Bosnie et leader du principal parti politique musulman (SDA), Bakir Izetbegovic, a également appelé à des élections anticipées.

"Le peuple veut un changement de pouvoir", a affirmé M. Izetbegovic.

"Je pense qu'il faudrait avoir les élections dans trois mois pour offrir aux gens la possibilité d'élire ceux auxquels ils font confiance", a-t-il ajouté.

Dans la journée à Sarajevo, plusieurs centaines de personnes ont manifesté sans incidents devant l'immeuble, incendié vendredi, de la présidence de Bosnie, pour réclamer la démission des autorités.

"Nous réclamons un changement de pouvoir à tous les niveaux. Nous avons faim, ça suffit ! Le peuple n'a rien à manger. C'est une honte. Nous sommes une bombe qui va exploser !", s'est exclamée un femme d'une cinquantaine d'années, Belkisa Kovacevic, au chômage.

Les manifestants ont ensuite marché vers un commissariat de police pour réclamer la libération d'une dizaine de manifestants détenus depuis une violente action de protestation vendredi au cours de laquelle les immeubles abritant la présidence du pays et l'administration régionale de Sarajevo ont été saccagés et incendiés.

mat-rus/cn/bds

PLUS:hp