NOUVELLES

Bangladesh : les propriétaires d'une usine de textile emprisonnés

09/02/2014 08:44 EST | Actualisé 11/04/2014 05:12 EDT

Les propriétaires d'une usine de textile dont l'incendie a causé la mort de 111 personnes en 2012 ont été emprisonnés au Bangladesh.

Delwar Hossain et sa femme Mahmuda Akter se retrouvent derrière les barreaux six semaines après qu'un tribunal eut lancé un mandat d'arrêt contre eux. Ils ont été inculpés d'homicide involontaire par négligence et risquent la prison à vie.

« Le tribunal a rejeté dimanche leur demande de libération sous caution et les a envoyés en prison », a déclaré le procureur Anwarul Kabir. Au total, 13 personnes sont poursuivies dans cette affaire.

Le 25 novembre 2012, un incendie s'est déclaré dans l'usine de vêtements Tazreen Fashion située dans la banlieue de la capitale Dacca. Des ouvriers se sont retrouvés prisonniers dans les étages supérieurs de l'édifice, causant la mort de dizaines d'entre eux. Certains ont étépiégés par les fumées toxiques, alors que d'autres sont morts après avoir sauté par les fenêtres pour fuir les flammes.

Les victimes étaient majoritairement des femmes qui gagnaient quelques dizaines de dollars par mois.

L'inculpation des propriétaires de Tazreen Fashion est vraisemblablement une première, selon les autorités.

Le Bangladesh est le deuxième exportateur de vêtements du monde, fournissant de grandes entreprises telles que l'américaine Walmart ou la suédoise H&M. On retrouve ces vêtements au Canada. Le pays qui compte 4500 usines de textiles.

PLUS:rc