NOUVELLES

Victimes civiles en Afghanistan: les principaux points du rapport de l'ONU

08/02/2014 06:47 EST | Actualisé 10/04/2014 05:12 EDT

La mission de l'ONU en Afghanistan (Unama) a publié samedi un rapport faisant état d'une hausse de 14% du nombre de victimes civiles du conflit en 2013 par rapport à l'année précédente. En voici les principaux points:

--Nombre de morts proche du record de 2011

Le conflit afghan a fait l'an dernier 2.959 morts (+7% par rapport à 2012) parmi les civils, faisant de l'année 2013 la plus sanglante depuis 2011, année record (3.133 morts) depuis la chute des talibans en 2001.

En outre, 5.656 civils ont été blessés en 2013 (+17%).

--Femmes et enfants de plus en plus touchés

L'année 2013 en Afghanistan a été la "pire" pour les femmes et les enfants depuis 2009. Quelque 235 femmes ont été tuées et 511 blessées (+36% par rapport à 2012), tandis que 561 enfants ont péri et 1.195 ont été blessés (+34%).

--Les talibans responsables des trois quarts des victimes

Quelque 74% des victimes civiles (2.311 morts et 4.063 blessés) sont la conséquence directe des opérations menées par les rebelles talibans, dont les engins explosifs artisanaux restent la première cause de mortalité du conflit (34% des victimes).

--Hausse du nombre de victimes dues aux affrontements armés

Quelque 2.327 civils ont tués ou blessés à la suite d'affrontements entre les rebelles et les forces afghanes, souvent par des tirs croisés, soit 43% de plus qu'en 2012. Cette hausse est notamment due au désengagement progressif de la Force internationale de l'Otan en Afghanistan (Isaf), qui place l'armée afghane en première ligne face aux talibans.

--Baisse des victimes dues aux raids aériens de l'Otan

Selon le rapport de l'Unama, 118 civils ont été tués et 64 blessés lors de 54 opérations aériennes conduites par l'Otan, soit 10% de moins qu'en 2012.

--Violations des droits de l'homme par les forces de sécurité afghanes

Le rapport de l'Unama fait état d'informations vérifiées concernant des passages à tabac, des vols, des destructions de biens voire des exécutions sommaires commis à l'encontre de civils par les forces de sécurité afghanes, ou avec leur complicité. La mission de l'ONU dénonce "l'impunité" dont peuvent jouir les auteurs de ces faits.

--Attaques contre la campagne présidentielle

Quelque 12 civils ont été blessés et quatre tués lors de 25 attaques ou incidents survenus en 2013 dans le cadre de la campagne présidentielle, dont le premier tour aura lieu le 5 avril.

eg/fw

PLUS:hp