NOUVELLES

Déraillement d'un train dans les Alpes

08/02/2014 01:27 EST | Actualisé 09/04/2014 05:12 EDT

Deux personnes ont été tuées et plusieurs autres ont été blessées samedi dans le déraillement d'un train touristique dans les Alpes-de-Haute-Provence, entre les villes de Saint-Benoît et d'Annot, a-t-on appris auprès des autorités locales.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'accident s'est produit à 11h10 lorsqu'un rocher de plusieurs tonnes a percuté la deuxième voiture du train des Pignes, reliant Nice à Digne-les-Bains.

« À hauteur de la commune de Saint-Benoît, un énorme rocher s'est détaché de la montagne et est venu violemment, de manière latérale, percuter le train », faisant pencher une des deux voitures en contrebas dans le ravin, a dit Charbel Aboud, sous-préfet de Castellane, lors d'une conférence de presse. « Rien ne laissait penser que ce drame pouvait arriver. »

Les deux victimes sont une Française originaire de la région et une Russe, a-t-il ajouté. Une à deux personnes ont par ailleurs été grièvement blessées et sept légèrement touchées.

Tous les blessés ont été évacués à l'hôpital Saint-Roch de Nice.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de l'accident et a été confiée à la section de recherche de la gendarmerie en lien avec le bureau enquête accident (BEA).

« Notre but va être de pouvoir clarifier totalement ces circonstances qui sont a priori totalement accidentelles, liées à une terrible fatalité », a déclaré le procureur de la République à Digne, Stéphane Kellenberger.

Le train des Pignes, qui est géré par le conseil régional de Provence Alpes Côte d'Azur, transportait 34 passagers dont deux membres de la compagnie des chemins de fer de Provence au moment de l'accident.

Le plan Novi (nombreuses victimes) a été déclenché par la préfecture et les services de secours. Deux hélicoptères médicalisés, 14 ambulances, cinq véhicules médicalisés et une centaine de pompiers ont été mobilisés.

PLUS:rc