NOUVELLES

USA: Robert Work nommé numéro deux du Pentagone

07/02/2014 03:45 EST | Actualisé 09/04/2014 05:12 EDT

Le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel a annoncé vendredi la nomination de Robert Work comme numéro deux du Pentagone, dont le rôle est de gérer au quotidien le fonctionnement de cette bureaucratie pantagruélique.

Cet ancien numéro deux de l'US Navy, de 2009 à 2013, est un "stratège hautement respecté et reconnu dans tout le pays, ainsi qu'un expert des questions de sécurité nationale, du budget, des technologies et des affaires militaires", a salué le chef du Pentagone lors d'une conférence de presse.

Robert Work doit être auditionné le 13 février par les sénateurs de la commission des Forces armées, qui doivent le confirmer dans ses fonctions de secrétaire adjoint à la Défense.

Agé de 61 ans, M. Work a été officier dans le corps des Marines pendant 27 ans jusqu'au début des années 1990, avant d'enseigner et de collaborer à divers cercles de réflexion de Washington sur les questions de défense. Il est actuellement l'un des dirigeants du Center for a New American Security (CNAS), un cercle de réflexion réputé proche de l'administration de Barack Obama.

L'adjoint du secrétaire à la Défense participe à la gestion quotidienne d'un effectif de 1,2 million de militaires d'active, de 730.000 civils et d'un budget d'environ 600 milliards de dollars, amené à baisser durablement après 13 ans de guerres.

S'il est confirmé, M. Work remplacera Christine Fox, qui assurait la fonction par intérim depuis le départ de l'ancien numéro deux du Pentagone, Ash Carter, début décembre. Mme Fox, une spécialiste de l'aéronavale, est considérée comme ayant inspiré le personnage joué par Kelly McGillis dans le film "Top Gun" en 1986.

Avec cette nomination, Chuck Hagel complète le renouvellement de la haute hiérarchie du Pentagone après les nominations fin janvier du nouveau contrôleur du budget du Pentagone, Michael McCord, et de la sous-secrétaire à la Défense chargée des affaires politiques, c'est-à-dire la numéro trois du Pentagone, Christine Wormuth.

Alors que les forces armées américaines sont touchées depuis plusieurs mois par une série de scandales disciplinaires ou de corruption qui font craindre un effondrement de la déontologie, Chuck Hagel a en outre annoncé la prochaine nomination dans son équipe d'un général qui sera chargé spécifiquement des questions éthiques et de leur respect dans les rangs.

mra/are

PLUS:hp