NOUVELLES

Un avion de la Yemenia interdit de décollage à Paris

07/02/2014 02:10 EST | Actualisé 09/04/2014 05:12 EDT

Un avion de la compagnie aérienne Yemenia a été interdit de décollage vendredi matin à l'aéroport parisien de Roissy en raison d'un problème d'ordre financier, a-t-on appris de sources concordantes.

L'avion de la Yemenia, un Airbus A330 en provenance de Sanaa, la capitale yéménite, et à destination du Caire, "a été immobilisé par les autorités" vendredi matin "alors qu'il s'apprêtait à décoller", a indiqué à l'AFP une source aéroportuaire.

L'appareil est resté sur la piste, a précisé cette source, qui évoque un différend d'ordre financier, lié "au non-paiement d'une amende".

Les passagers ont dû descendre de l'appareil et ont été logés dans un hôtel situé près de l'aéroport. "Les forces de l'ordre ont dû intervenir car certains étaient mécontents" de ne pas pouvoir décoller, a précisé la source aéroportuaire.

"L'avion est bloqué à cause d'un contentieux entre la compagnie aérienne et le propriétaire de l'appareil, le loueur américain ILFC, qui a mandaté un huissier pour saisir l'avion alors qu'il faisait escale à Paris", a précisé une source proche du dossier à l'AFP.

Selon cette source, les 110 passagers étaient majoritairement d'origine comorienne.

La Yemenia a été récemment inculpée par un juge d'instruction du tribunal de Bobigny, près de Paris, pour l'accident d'un A310 qui s'était abîmé en mer le 30 juin 2009, avec 142 passagers franco-comoriens et 11 membres d'équipage à bord. Sur les 153 occupants, seule une adolescente de 14 ans, Bahia Bakary, avait survécu.

jlo-vab/mm/blb/gg

PLUS:hp