NOUVELLES

Les détaillants d'essence font encore trop de profit, selon CAA-Québec

07/02/2014 01:26 EST | Actualisé 08/04/2014 05:12 EDT

CAA-Québec soutient que l'industrie pétrolière continue d'engranger de trop grands profits.

Selon le dernier bilan annuel de l'association indépendante qui représente les automobilistes, la marge au détail a continué de croître de 14 % en 2013 malgré que le prix du baril de pétrole, lui, soit resté stable.

Ainsi, affirme le directeur adjoint recherche et affaires publiques chez CAA-Québec, l'augmentation des coûts est attribuable aux bénéfices à la pompe et non au coût du baril.

« Si le prix du litre d'essence n'a à peu près pas varié de 2012 à 2013, c'est que les automobilistes ont quand même payé plus cher leur essence parce que cette marge-là est plus élevée en moyenne de 14 % cette année. Donc, on aurait dû s'attendre à avoir de meilleurs prix en 2013 », explique Philippe Saint-Pierre.

Selon CAA-Québec, la plus forte hausse s'observe au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

À Québec en 2013, le prix moyen du litre d'essence s'est établi à un 1,352 $, à Montréal à 1,377 $ et à Sherbrooke à 1,354 $.

PLUS:rc