NOUVELLES

Le taux de chômage à 7 % au Canada

07/02/2014 08:52 EST | Actualisé 09/04/2014 05:12 EDT

Le mois dernier, la création de 29 400 emplois nets au Canada a permis de faire reculer le taux de chômage de 0,2 point de pourcentage, à 7 %.

Par rapport à décembre, le taux de chômage a diminué dans plusieurs provinces, sauf à Terre-Neuve-et-Labrador, au Nouveau-Brunswick et au Manitoba. Avec l'ajout de 12 700 emplois, essentiellement à temps partiel, le Québec affiche un taux de chômage de 7,5 % en janvier, soit 0,2 point de pourcentage de moins que le mois précédent.

L'Ontario affiche une plus faible création de postes, soit 6000, mais la diminution du nombre de chercheurs d'emplois a contribué à faire reculer le taux de chômage, qui est passé de 7,9 % à 7,5 %.

Après le Québec, ce sont l'Alberta et la Colombie-Britannique qui affichent les plus importantes créations d'emplois en janvier, respectivement 6600 et 7100 postes.

Au Canada, la « tendance de l'emploi est donc revenue à un niveau beaucoup plus compatible avec la croissance économique modérée observée au pays », écrit l'économiste principal de Desjardins Benoit Durocher. Il s'attend à ce que les données présentées vendredi aient « très peu d'impact sur l'évolution future des taux d'intérêt et du dollar canadien ».

L'emploi a surtout progressé dans le secteur du transport et de l'entreposage alors qu'il a diminué dans les services aux entreprises, aux bâtiments, dans les services de soutien ainsi que dans les administrations publiques.

« La création d'emplois est juste assez ferme pour suivre la croissance de la population active », souligne l'économiste Douglas Porter de BMO. Il rappelle que, comparativement à janvier 2013, le taux de chômage est resté le même, à 7 %.

PLUS:rc