NOUVELLES

La SAQ augmente ses prix...et ses profits

07/02/2014 03:24 EST | Actualisé 08/04/2014 05:12 EDT

Les amateurs de vins et de spiritueux doivent débourser encore un peu plus lorsqu'ils se rendent à la Société des alcools du Québec.

La SAQ justifie cette hausse par la nécessité de tenir compte de l'inflation, comme elle le fait depuis 2011.

Marc-André Gagnon, spécialiste des vins et créateur de Vins Québec ne voit pas les choses de la même façon.

« La SAQ facture 5 cents de plus sur chaque bouteille pour couvrir les frais d'inflation. D'autre part, la SAQ permet à des producteurs de hausser leurs prix. Donc certains des producteurs, ce qu'ils ont fait, ils ont haussé leurs prix de 5 cents, 10 cents, 15 cents, 40 cents. On a même vu 1 dollar et plus dans certains cas, en plus de 5 cents », dit-il.

On constate également que les vins à moins de 10 $ sont en forte baisse sur les tablettes de la SAQ alors que les vins de plus de 20 $, eux, augmentent. Une façon pour la SAQ d'augmenter ses revenus, selon M. Gagnon :

« Le but est assez simple, c'est de pouvoir répondre à la demande du gouvernement, et le gouvernement veut avoir de plus en plus d'argent de ses sociétés d'État, dont la SAQ. Alors la SAQ, il faut qu'elle hausse ses prix pour pouvoir donner le plus d'argent possible au gouvernement ».

La SAQ a refusé de nous accorder une entrevue, mais son porte-parole affirme que ces nouvelles augmentations, qui étaient prévues, sont nécessaires pour contrer l'érosion de la marge bénéficiaire de la société.

D'après le reportage de Jean-Philippe Robillard

PLUS:rc