NOUVELLES

Espagne - Real Madrid: Jesé au triple galop dans le couloir de Ronaldo

07/02/2014 09:43 EST | Actualisé 09/04/2014 05:12 EDT

Rapide, puissant, dribbleur et buteur: Jesé Rodriguez n'a que 20 ans mais ses buts décisifs et son temps de jeu croissant au Real Madrid ont laissé entrevoir un style proche de la star Cristiano Ronaldo, dont il devrait pallier l'absence samedi en Championnat d'Espagne.

Le double Ballon d'Or étant suspendu pour trois matches de Liga, son jeune émule espagnol est bien parti pour prendre sa place dans le couloir gauche de l'attaque madrilène contre Villarreal au stade Bernabeu (19h00 GMT).

Car Jesé, issu du centre de formation, est l'homme en forme du Real, pour qui il a marqué lors des trois derniers matches du club toutes compétitions confondues.

Intégré à l'équipe première deux ans après ses débuts en 2011, le Canarien a déjà disputé 23 matches officiels cette saison (six buts, quatre passes décisives), au point de devenir le remplaçant favori de Carlo Ancelotti, celui qu'on fait entrer pour débloquer les situations.

"Tout le monde sait que Jesé est très important pour nous. Il marque lors des matches importants", a résumé cette semaine l'entraîneur italien du Real.

Les ambiances hostiles ne semblent pas l'effrayer, en effet: buteur pour l'honneur au Camp Nou dans le clasico contre le Barça (2-1), buteur providentiel contre Valence à Mestalla (2-3) pour éviter au Real d'être distancé en Liga, encore buteur dans le derby contre l'Atletico (3-0) mercredi en Coupe du Roi...

Ballon d'Or et diamant brut

"J'ai eu la chance de marquer contre de grandes équipes et sur de grands terrains", a reconnu l'intéressé au micro de Real Madrid TV. "Je considère possible l'objectif que je me suis fixé de marquer 10 buts (cette saison), et si c'est plus, ce sera encore mieux."

Se définissant lui-même comme un joueur "technique, explosif et rapide, dont le point fort est le débordement", Jesé (1,78 m, 73 kg) affole les défenses par sa pointe de vitesse et aime partir de l'aile gauche pour repiquer vers le but sur son bon pied, le droit.

Un peu comme un certain Cristiano Ronaldo, qu'il admire. Mi-janvier, le Portugais lui a prêté son deuxième Ballon d'Or, récemment obtenu, pour que le jeune attaquant prenne la pose avec.

C'est peu dire que la presse madrilène s'enflamme déjà pour ce diamant brut, comparé à Raul, dernier grand nom sorti de la "Fabrica" madrilène. Et les quotidiens Marca et As envisagent déjà la présence au Mondial-2014 de l'international Espoirs, champion d'Europe des moins de 19 ans avec la "Roja" en 2012.

"Tous ceux qui jouent et ont un bon rendement sont potentiellement des joueurs qui peuvent venir en sélection (...) Et Jesé est l'un d'eux", a dit prudemment le sélectionneur Vicente Del Bosque jeudi.

Encore faut-il que le joueur, qui chante dans un groupe de rap à ses heures perdues, ne se brûle pas les ailes en se montrant trop sûr de lui.

"Je suis très content de son travail, a commenté vendredi Carlo Ancelotti. Mais je crois que nous devons considérer qu'il est très jeune et que c'est la première saison qu'il passe avec l'équipe première. Jesé a la tête solide mais nous devons faire attention avec lui et ne pas tant parler."

jed/dhe

PLUS:hp