NOUVELLES
07/02/2014 11:07 EST | Actualisé 07/02/2014 11:15 EST

Barbegazi: la 2e édition du Festival hivernal de sports d'actions s'amène à Montréal (PHOTOS)

Courtoisie Barbegazi

Du 15 au 16 février prochain, l’Esplanade Sun Life du Parc olympique de Montréal se transformera pour accueillir un concours de bûcherons, une démonstration de freestyle motoneige et du snowskate, dans le cadre de la deuxième édition du Barbegazi, le Festival hivernal de sports d’actions.

« Le but de l’événement est de représenter l’hiver québécois de façon sportive, notre culture et nos origines, souligne Micah Desforges, président de Tribu Expérientiel et producteur du festival. Barbegazi signifie barbe gelée. C’est un symbole pour représenter les Québécois défricheurs, capables de s’amuser dehors même s’il fait -40 degrés Celsius. Étant donné qu’il y a très peu de carnavals hivernaux qui se consacrent aux sports extrêmes en province, on voulait créer un rassemblement urbain très familial autour des sports d’action. »

En 24 heures, l’équipe du festival installera les rampes pour la motoneige et les installations du snowskate, où se déroulera la plus grosse compétition du genre au Canada, avec des athlètes de partout au pays, des États-Unis et d’Europe. Le grand public sera également invité à s’initier à la discipline. « L’année dernière, les jeunes essayaient en premier, ils adoraient ça etfinissaient souvent par convaincre leurs parents de tenter le coup à leur tour. Les gens peuvent venir avec leur équipement ou louer une planche et un casque sur place. »

Dans une ambiance musicale prise en charge par des DJ, le festival sera aussi l’occasion d’assister aux diverses épreuves du concours de bûcheron : scie à chaîne traditionnelle ou modifiée, grande sciotte, coupée de la buche horizontale ou coupée debout sur la buche en tranchant entre leurs pieds. « C’est très impressionnant de voir ça en vrai. On sent la puissance des engins et la force brute des gars qui coupent du bois avec une lame aussi tranchante qu’une lame de rasoir. »

Les amateurs qui voudront se sustenter apprécieront la présence de cinq camions de nourriture de rue, offrant poutine, tire sur la neige, mets asiatiques, grilled cheese et plusieurs spécialités du Pied de cochon. Ceux qui ne voudront rien manquer des Jeux olympiques de Sotchi pourront s’amuser à l’extérieur et regarder les épreuves olympiques projetées sur écrans géants, en direct. Ils auront aussi la possibilité de prendre des photos sur le podium olympique montréalais et d’admirer la flamme olympique.

Alors que 4 500 amateurs s’étaient réunis l’année dernière (l’événement se tenait le vendredi soir et le samedi après-midi), les organisateurs espèrent accueillir entre 8 000 et 10 000 participants lors des deux après-midis d’activités, le samedi 15 février et le dimanche 16 février.

Dans le futur, le Barbegazi compte bien ajouter quelques cordes à son arc afin de combler le public. « On remarque que les Québécois ont soif d’adrénaline et de divertissement. Pendant les épreuves, les gens lèvent leur téléphone dans les airs pour prendre des photos et des vidéos qu’ils vont ensuite partager. Au cours des prochaines années, on rêve de faire venir quelqu’un capable de faire un back flip en motoneige, la manœuvre la plus impressionnante dans le genre. On aimerait aussi ajouter des épreuves au concours de bûcherons, comme le lancée de la hache ou la montée du poteau, où les bûcheront taillent des coches dans le poteau pour monter et couper la dernière branche. On veut aussi grossir les infrastructures et accueillir plus de 15 000 personnes. »

EN IMAGES:

Barbegazi en images

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?