NOUVELLES

Recours collectif contre Toyota et Lexus : 1,4 M de propriétaires indemnisés

06/02/2014 01:21 EST | Actualisé 07/04/2014 05:12 EDT

Plus d'un million de propriétaires de véhicules Lexus et Toyota au Canada seront indemnisés à la suite d'une entente qui a été approuvée par des cours de quatre provinces.

La Cour du Banc de la Reine de Regina a approuvé mercredi le règlement conclu par les deux parties impliquées dans un recours collectif qui avait été lancé en 2010 par un groupe d'avocats, dont le Saskatchewanais Tony Merchant.

Des cours de la Nouvelle-Écosse, de l'Ontario et du Québec avaient déjà approuvé l'entente plus tôt cette année. Mercredi, la dernière province à se prononcer sur la question a aussi rendu une décision favorable.

Une vaste gamme de véhicules Toyota et Lexus des années 1998 à 2010 auraient eu un défaut dans leur système de freinage.

Chaque propriétaire concerné pourra faire installer gratuitement un système de priorité des freins (BOS) qui améliore la performance des freins.

Les propriétaires de véhicules qui ne peuvent pas recevoir le système de priorité des freins recevront plutôt une indemnisation de 62 $.

Au total, 157 M$ seront versés aux propriétaires, rapporte Tony Merchant.

L'entente ne touche pas les réclamations dans le cas de blessures ou de morts liées aux problèmes de système de freinage. Tony Merchant soutient qu'il serait difficile de prouver que les freins fautifs des véhicules ont causé un accident.

PLUS:rc